22 membres de la rédaction d'Eurosport.fr ont participé au vote, désignant leurs 10 sportifs les plus marquants de l'année 2015. Des points sont attribués à chacun, une première place rapportant 10 points, une deuxième neuf, et ainsi de suite.
https://i.eurosport.com/2015/12/24/1757273.png

Pourquoi elle

Sportifs de l'année - France
Florent Manaudou, un sacre à juste titre
30/12/2015 À 07:14
L'an passé, Pauline Ferrand-Prévot s'était pour la première fois glissée dans notre top 10 (8e) en devenant championne du monde sur route. Un exploit, déjà. Mais après avoir tourné la page Longo, la Champenoise a cette fois écrit l'histoire.
En janvier, dans une discipline où elle ne s'était jamais imposée en Coupe du monde, elle a remporté l'or des Mondiaux de cross-country, mettant fin au règne de sa mentor Marianne Vos, titrée depuis 2009. Six mois plus tard, rebelote. En Andorre, elle a "l'impression de voler" et, de fait, survole les Championnats du monde de VTT. 1+2 qui font 3. Pauline Ferrand-Prévot est alors devenue la première à posséder les trois maillots arc-en-ciel. Personne ne l'avait fait. Hommes et femmes confondus. La reine sur route vient alors d'étendre son empire plus loin que quiconque dans l'univers du deux roues.
Un tel accomplissement ne pouvait évidemment pas nous laisser indifférent. Toujours première dame (en auriez-vous douté ?), elle a gagné deux rangs dans notre classement pour être 6e cette année (92 points). Trois de nos rédacteurs l'ont même mise sur le podium. Mais PFP aurait pu être bien plus haut. Tout en haut. Si son grand chelem avait été conquis la même année, et non étalé sur deux, le podium lui était promis, pourquoi pas la première place.
Elle en a eu l'occasion. Le coup est même passé tout près sur route à Richmond (6e), où il lui a manqué la force qui lui avait permis d'entamer son triptyque historique à Ponferrada l'an dernier. L'histoire, PFP a encore l'essentiel de sa carrière pour continuer à l'écrire. En 2016 se dresse un nouveau défi. Plus beau, plus fou encore. Personne ne l'a encore accompli : le doublé route-VTT aux JO de Rio. Avec si la gourmandise l'emporte sur la raison, l'envie d'un triplé avec le contre-la-montre.

Son année en 5 dates

31 janvier : Dans la boue du circuit tchèque de Tabor, celle qui s'apprête à fêter son 23e anniversaire décroche le titre mondial en cyclo-cross. Une vraie sensation. Au prix d'un ébouriffant duel final avec la Belge Sanne Cant.
27 juin : Même en reprise, Pauline Ferrand-Prévot reste la meilleure. Tout du moins en France. Handicapée depuis deux mois par une sciatique et des douleurs au dos, elle parvient à conserver son titre national sur route à Chantonnay. Le tout en solitaire. Le premier de ses deux succès sur route acquis avec la tunique arc-en-ciel sur le dos. Le second est glané à Aprica, lors de la 5e étape du Tour d'Italie.
6 septembre : La boucle est bouclée. En remportant son premier titre mondial en VTT en Andorre, Pauline Ferrand Prévot est la première à détenir les couronnes mondiales sur route, cyclo-cross et cross-country. Historique.
26 septembre : Elle se sentait en grande forme. Mais ses jambes n'ont pas vraiment été au rendez-vous à Richmond. Contrairement à l'an passé à Ponferrada, la Champenoise ne parvient pas à dominer le sprint final. Elle n'est que 6e, laissant son titre sur route à la Britannique Lizzie Armistead.
26 novembre : Victime d'une fracture du plateau-tibial, PFP fait une croix sur sa saison de cyclo-cross et la défense de son titre mondial. Elle doit observer six semaines de repos avant de reprendre l'entraînement.
Sportifs de l'année - France
Riner, le grand huit
29/12/2015 À 06:09
Sportifs de l'année - France
Fourcade sur le podium, une habitude chez nous aussi
27/12/2015 À 16:32