SPORTIFS DE L'ANNÉE 2021

10. Clarisse Agbegnenou (France - Judo) - 51 points
9. Marcell Jacobs (Italie - Athlétisme) - 52 points
8. Emma McKeon (Australie - Natation) - 73 points
7. Karsten Warholm (Norvège - Athlétisme) - 74 points
6. Vendredi 24 décembre
5. Samedi 25 décembre
4. Dimanche 26 décembre
3. Lundi 27 décembre
2. Mardi 28 décembre
1. Mercredi 29 décembre

7. Karsten Warholm (Norvège)

Sportifs de l'année
Palmarès Monde : Djokovic égale (encore) Federer avec un 3e sacre
29/12/2021 À 11:36
Sport : Athlétisme
Nombre de points : 74
Nombre de citations : 20
Meilleur classement : 3e
Classement 2020 : -

Pourquoi lui ?

C’est un tour de piste qui a fait le tour du monde. Un tour de piste qui a tordu les aiguilles du temps, dans des proportions inimaginables et même inconcevables. Le 3 août dernier, dans un stade olympique de Tokyo désespérément vide, le roi du tour de piste a tenu la promesse qu’on avait faite pour lui : qu’il batte, de nouveau, le record du monde du 400 mètres haies. Karsten Warholm, norvégien au visage juvénile, avait déjà fait tomber l’historique marque de Kevin Young, celle qui tenait depuis Barcelone 1992. La digue avait cédé le 1er juillet à Oslo, chez Warholm. A la maison, le hurdler de 25 ans avait raboté les 46”78 de l’araignée US de huit centièmes. Et c'était déjà énorme.
A l’autre bout du monde, il n’a pas mis une claque à sa marque. Il l'a écrabouillée et s’est possiblement octroyé la couronne de l’homme le plus rapide du monde sur 400 mètres haies pour les trois prochaines décennies, sauf si la technologie et un mutant en décident autrement.
A Tokyo, Warholm avait l’histoire au-dessus de sa tête et Rai Benjamin dans son sillage. On savait que ça irait vite. On n’imaginait tout de même pas que le podium complet serait sous les 46”78 de Kevin Young. On ne pouvait pas concevoir que le champion olympique briserait la barre des 46 secondes. Et pourtant, le Norvégien, poussé jusqu’au bout par l’Américain Benjamin, l’a fait. 45''94, imaginez...
Pour expliquer cette matinée magique, on pourrait parler de ses chaussures, de l’évolution de la technologie. Il en a profité, à coup sûr, tout en précisant le jour de son triomphe absolu qu’il lui “était important de garder une chaussure qui rende les résultats crédibles, ne pas rajouter une sorte de trampoline en dessous qui s'éloigne des valeurs de (ce) sport". On pourrait parler de la piste tokyoïte, aussi. Des conditions climatiques (33 degrés et 60 d’humidité). On doit surtout s’attarder sur son exceptionnel talent. A 25 ans, Warholm a cassé tous les codes et laissé la planète sans voix. Lui le premier.
Ce tour de force se passe d’ailleurs de commentaire. Le revoici en vidéo.

Duel de titans, course du siècle : revivez le moment d'histoire en vidéo

L’acide lactique ? Moins fort que la menace Benjamin, argenté en 46’’17 (?!).
L’impression finale ? Signée Karsten Warlhom : "Quand j'ai vu le chrono j'ai cru que c'était une erreur.” Comme tout le monde.

Son année en 4 dates

28 février : une seule sortie hivernale et un record de Norvège sur 300 mètres en salle. 32’’47 pour le champion du monde du 400 haies. Mission accomplie.
1er juillet : Carsten Warholm bat le vieux record du monde de Kevin Young. Il tenait depuis le 6 août 1992. Les 46’’78 de Barcelone cèdent la place aux 46’’70 d’Oslo, en Ligue de Diamant.
2 août : Un mois plus tard, le Norvégien entre dans la légende de l’athlétisme. L’or sur 400 mètres haies + un record du monde beamonesque. Incroyable tour de piste. Rai Benjamin (46’’17) et Alison Dos Santos (46”72) ont pourtant, aussi, signé la course d’une vie.
1er décembre : Avec Elaine Thompson-Herah, Karsten Warholm est élu athlète de l'année 2021. Il est le premier Norvégien ainsi récompensé.

Warholm: "C'est le meilleur moment de ma vie, mais je n'en ai pas encore fini"

Sportifs de l'année
Djokovic, toujours plus haut, toujours plus grand
29/12/2021 À 11:00
Sportifs de l'année
Palmarès France : Clarisse Agbegnenou première femme sacrée depuis 2006
29/12/2021 À 10:14