La concurrence était redoutable mais à la fin, c'est encore lui qui gagne. 2021 aura été une année particulièrement dense entre les stars des Jeux Olympiques de Tokyo (Elaine Thompson, Caeleb Dressel...) et des champions qui ont marqué ces derniers mois en dehors du rendez-vous olympique, comme Max Verstappen ou Tadej Pogacar, pour ne citer qu'eux. Mais c'est vers Novak Djokovic que la majorité des suffrages de la rédaction d'Eurosport a convergé.
Nous avions élu le tennisman serbe "Sportif de l'année" pour la première fois il y a dix ans. En 2011, un Petit Chelem, déjà, l'avait propulsé au sommet du tennis mondial. Quatre ans plus tard, rebelote. C'est donc la troisième fois que Djokovic rafle la mise. Mais pour la première fois, il y parvient en année olympique. Depuis la création de notre classement en 2004, c'est d'ailleurs la première fois que la victoire échappe à un champion ayant brillé aux Jeux d'été.
Ce triple sacre place dans notre palmarès Novak Djokovic à hauteur de son collègue et néanmoins rival Roger Federer, sacré de son côté en 2006, 2007 et 2017. Seul Usain Bolt, lauréat à quatre reprises (2009, 2012, 2013 et 2016) fait mieux qu'eux. Le "Djoker" aura, peut-être, l'occasion de rejoindre le sprinter jamaïcain l'an prochain...
Sportifs de l'année
Djokovic, toujours plus haut, toujours plus grand
29/12/2021 À 11:00
https://i.eurosport.com/2021/12/29/3278092.jpg
Sportifs de l'année
Palmarès France : Clarisse Agbegnenou première femme sacrée depuis 2006
29/12/2021 À 10:14
Sportifs de l'année
Agbegnenou : "Quand on me sort mon palmarès, je me dis 'Moi, j'ai vraiment fait tout ça ?'"
28/12/2021 À 22:56