SPORTIFS FRANÇAIS 2021

10. Antoine Dupont (Rugby) - 45 points
9. Perrine Laffont (Ski acrobatique) - 59 points
8. Romain Cannone (Escrime) - 61 points
7. Ludovic Fabregas (Handball) - 62 points
6. Earvin Ngapeth (Volley) - 92 points
5. Sébastien Ogier - 108 points
4. Dimanche 26 décembre
3. Lundi 27 décembre
2. Mardi 28 décembre
1. Mercredi 29 décembre

5. Sébastien Ogier

Sportifs de l'année
Palmarès Monde : Djokovic égale (encore) Federer avec un 3e sacre
29/12/2021 À 11:36
Sport : Rallye
Nombre de points : 108 points
Nombre de citations : 19
Meilleur classement : 3e
Classement 2020 : 2e

Pourquoi lui ?

Parce que le Français sort par la grande porte, avec un huitième titre mondial qui fait de lui un géant de la discipline. Ce grand huit était son objectif ultime, et il nous en a fait cadeau car, après une saison 2020 tronquée par la crise sanitaire, il ne voulait pas tirer sa révérence avec un sentiment d'inachevé.
A 38 ans, le Haut-Alpin a bouclé la boucle avec son compère de toujours, Julien Ingrassia, en démarrant sa dernière campagne sur la première marche au Monte-Carlo et en l'achevant de façon toute aussi éclatante à Monza, sur le toit de sa Toyota et celui du monde.
Des mythiques routes verglacées de la Principauté à l'autodrome italien, en passant par des sous-bois et des slaloms pas vraiment dignes d'une finale, le natif de Gap s'est joué des difficultés avec parfois un peu de chance, comme ce choc contre un bloc de béton sur le banking du "Temple de la vitesse" lombard qui aurait pu aboutir à sa chute, au profit d'Efynn Evans, meilleur candidat à sa succession dans les années à venir.

Cap sur Le Mans

Encore une fois, il fallait s'adapter, et le Français a fait tout au long d'une saison dense en battant sur l'asphalte croate et la terre sarde et kenyane une concurrence confondue par son manque de polyvalence. Le jeune Kalle Rovanperä a été le seul à pouvoir le déloger de la tête du Championnat du monde au soir de la deuxième manche, et les autres ont manqué de régularité, tels Thierry Neuville, Ott Tänak, qui a décidément beaucoup de mal à confirmer son titre de 2019, et ou Elfynn Evans.
En délicatesse sur la neige de l'Artic Rally, Sébastien Ogier a connu un passage à vide lors des Rallye de Finlande et d'Espagne précédents Monza. Si on l'a perçu émoussé en Catalogne, l'as tricolore s'est finalement bien repris pour laisser entrevoir quelques belles piges dans son programme 2022 à la carte, qu'il entamera au Monte-Carlo, en janvier. Avant de tenter une reconversion encore incertaine en Endurance. Son rêve est de disputer les 24 Heures du Mans au volant de la Toyota mais le volant laissé vacant par Kazuki Nakajima lui a échappé, ce qui va l'obliger assez logiquement à faire ses gammes en LMP2.

Son année en 5 dates

24 janvier : Sébastien Ogier enlève son septième Rallye Monte-Carlo en Mondial, record de Sébastien Loeb égalé.
27 juin : Il remporte le Safari Rally, au Kenya. Europe, Amérique, Asie, Océanie et désormais l'Afrique : il a gagné sur tous les continents. Ce que Sébastien Loeb n'est jamais parvenu à faire.
7 octobre : A 41 ans, Julien Ingrassia, le copilote de ses 54 victoires en Championnat du monde, annonce sa retraite à l'issue de la saison 2021. Benjamin Veillas le remplacera en 2022.
7 novembre : après une préparation au simulateur, Seb Ogier attaque sa nouvelle carrière de pistard sur la Toyota GR010 en compilant 84 tours du circuit de Sakhir, à Bahreïn.
21 novembre : Seb Ogier et Julien Ingrassia décroche leur huitième et dernier titre à l'arrivée du Rallye de Monza, dont le sixième ponctué par une victoire.
Sportifs de l'année
Djokovic, toujours plus haut, toujours plus grand
29/12/2021 À 11:00
Sportifs de l'année
Palmarès France : Clarisse Agbegnenou première femme sacrée depuis 2006
29/12/2021 À 10:14