3. Max Verstappen (Pays-Bas)

Sport : Formule 1
Nombre de points : 186
Nombre de citations : 25
Meilleur classement : 1er
Classement 2020 : -

Pourquoi lui ?

Sportifs de l'année
Palmarès Monde : Djokovic égale (encore) Federer avec un 3e sacre
29/12/2021 À 11:36
Parce qu'il a fait entrer la Formule 1 dans une nouvelle époque en faisant tomber Lewis Hamilton après quatre titres du Britannique sans grande contestation. Le Néerlandais l'a surtout fait au terme d'un final hitchcockien sulfureux, intense, spectaculaire, qui a déjà fait couler beaucoup d'encre et qui promet d'avoir des conséquences sur la gouvernance du sport.
Mais, lui, habité comme toujours par une confiance à la limite de l'arrogance, n'a fait que piloter comme toujours tel un funambule à Abu Dhabi, en prenant une somme insensée de risques pour tenter de coiffer l'Anglais sur le fil. Ce qu'il est parvenu à réaliser comme un symbole de sa saison où, avec son équipe, il n'avait qu'une idée en tête : renverser Mercedes, la reine du Championnat depuis sept ans, et bousculer un establishment trop inconstant dans ses jugements, en challengeant les commissaires sportifs et le directeur de course à la FIA, Michael Masi par ses manœuvres défensives ambigües, qui ont toutefois suscité plus de questions qu'apporté de réponses sur des lois de la piste bel et bien à revoir.
https://i.eurosport.com/2021/12/13/3271488.jpg
En gagnant avec ses idées, sans jamais se soucier de ce qu'on pense de lui, le Batave a encore drainé dans son sillage un public Oranje d'inconditionnels, qui n'a désormais rien à envier aux fans de Lewis Hamilton ou de Ferrari.
Au bout d'un feuilleton de 22 épisodes haletants, Max Verstappen impose un bilan impressionnant pour un champion malgré le fait d'avoir passé son temps à partager les honneurs avec Lewis Hamilton : avec 10 victoires, 18 podiums (un nouveau record saisonnier), 8 meilleurs temps en Q3 et 652 tours menés et un statut de n°1 mondial lors des sept dernières courses, il justifie largement son titre de champion monde.

Son année en 5 dates

23 mai : A Monaco, il devient n°1 mondial pour la première fois, mettant fin à une série de 53 courses avec un pilote Mercedes en tête du championnat.

11-0 face à Hamilton, 652 tours en tête, 3 abandons : le sacre de Verstappen en 8 stats

18 juillet : Il se fait harponner au 1er tour, dans le virage de Copse, par Lewis Hamilton, sur une attaque imprudente. Sa Red Bull n'apprécie pas le choc de 51G, et lui encore moins la célébration de l'Anglais victorieux. L'événement marque une rupture entre les deux camps, et déchaîne la guerre des petites phrases.
12 septembre : En ressortant des stands à mi-course à Monza, il voit son rival lui filer sous le nez et l'attaque à la première chicane. La RB16B n°33 escalade la Mercedes n°44. La polémique repart de plus bel.
21 octobre : Max Verstappen ressort comme le chouchou des fans, et spécialement chez les 15-24 ans, selon un vaste sondage organisé par le promoteur du Championnat, devant Lando Norris (McLaren) et Lewis Hamilton, plébiscité dans la précédente enquête, en 2017.
12 décembre : Il dépasse Lewis Hamilton dans le 58e et dernier tour pour le titre. Il devient le premier champion du monde néerlandais de l'histoire, et le premier de Red Bull depuis 2013.
Sportifs de l'année
Djokovic, toujours plus haut, toujours plus grand
29/12/2021 À 11:00
Sportifs de l'année
Palmarès France : Clarisse Agbegnenou première femme sacrée depuis 2006
29/12/2021 À 10:14