Crise sanitaire oblige, il n'y aura pas de fan-zones à Tokyo pour suivre les épreuves olympiques. "Nous avons décidé d'annuler ces évènements qui rassemblent du monde", a déclaré la gouverneure de la capitale jaonaise, Yuriko Koike devant des journalistes lors d'une rencontre avec le premier ministre japonais Yoshihide Suga. "Pour compenser, nous allons utiliser encore plus internet pour créer l'atmosphère des Jeux et diffuser de nombreuses informations culturelles", a continué Mme Suga.
Le Japon a déjà interdit l'entrée du public étranger sur son territoire pour l'évènement et a également réduit le nombre de bénévoles et d'invités. Cette annonce intervient deux jours avant une réunion importante avec les membres de l'organisation des Jeux afin de finaliser ce qui sera autorisé pour les spectateurs locaux. Politiques et organisateurs poussent pour autoriser quelques spectateurs à assister aux compétitions, mais les experts sanitaires conseillant le gouvernement estiment qu'il serait plus sûr d'organiser les Jeux à huis clos alors qu'à peine 6% de la population japonaise est complètement vaccinée pour l'heure.
Omnisport
Quel plaisir d’être à Tokyo !
IL Y A 19 HEURES
Omnisport
Quel plaisir d’être à Tokyo !
IL Y A 20 HEURES