Eurosport

Woods, Ben Arfa, McGregor : l'actu sur un plateau

Woods, Ben Arfa, McGregor : l'actu sur un plateau
Par Eurosport

Le 21/09/2018 à 06:58Mis à jour Le 21/09/2018 à 07:05

Tiger Woods, Hatem Ben Arfa mais aussi Conor McGregor ont fait le show dans la soirée ou la nuit. On espère que ce vendredi sera aussi riche en émotion.

Ce que vous avez manqué entre hier soir et ce matin

1. Golf, Tour Championship : Woods annonce la couleur

Et si Tiger Woods terminait la saison de son incroyable retour au premier plan par une victoire lors du dernier rendez-vous de 2018? Ce n'est pas à exclure. Grâce à un eagle sur le dernier trou de la journée, Woods a terminé le premier tour du Tour Championship à la première place, à égalité avec son compatriote Rickie Fowler.

2. Football, Ligue Europa : Bordeaux et l'OM au tapis, Ben Arfa et Rennes aux anges

A l'issue d'un match terne, Bordeaux a perdu au Slavia Prague (1-0). Déjà en difficulté en championnat, les Girondins débutent bien mal cette compétition. Marseille, finaliste sortant, a aussi retrouvé la Ligue Europa de la pire des manières : par une défaite, contre Francfort (2-1) à la dernière minute. Heureusement pour les clubs français, Rennes a sauvé les meubles. Grâce à un but sur penalty d'Hatem Ben Arfa – quelques minutes après son entrée en jeu -, le Stade Rennais a remporté son premier match de poule en Ligue Europa en battant in extremis les modestes tchèques de Jablonec (2-1). Avant, les Rouge et Noir avaient ouvert le score d'une volée foudroyante d'Ismaïla Sarr.

Vidéo - Thauvin : "L'arbitrage a été à la hauteur de notre public"

00:31

3. MMA : McGregor pour "l'amour de la guerre"

Conor McGregor a expliqué jeudi son retour en MMA face à Khabib Nurmagomedov le 6 octobre prochain, un an après son controversé et très rémunérateur combat contre le boxeur Floyd Mayweather, par son "amour de la guerre". "Je n'ai plus besoin de combattre, rien ne m'oblige à être ici, j'ai de l'argent pour toute ma vie, mais j'aime trop le combat et la guerre", a expliqué l'Irlandais. "Je me suis préparé pour une guerre, chaque séance d'entraînement est une zone de guerre, cela va être la guerre pour lui, je vais l'écraser et lui marcher dessus", a assuré l'Irlandais qui a touché plus de 30 millions de dollars pour son duel, perdu en août 2017 par arrêt de l'arbitre à la 10e reprise, face à Mayweather.

Nous avons aussi retenu pour vous

  • Football américain, NFL : Les Browns de Cleveland ont mis fin à près de deux ans de disette, remportant leur première victoire depuis le 24 décembre 2016. Les Browns ont battu les New York Jets (21-17).
  • Rugby, Pro D2 : Brive a pris la deuxième place du championnat après sa victoire 11 à 9 à Vannes, en ouverture de la 5e journée.
  • Handball, Starligue : Le Paris SG a signé sa troisième victoire en autant de rencontres en Championnat de France, en prenant sa revanche sur Saint-Raphaël (32-29).

Le tweet sèche-cheveu géant

La vidéo de rattrapage :

Il attire la lumière sur lui depuis le début de la saison, à tel point que deux gros clubs européens s'intéressent à lui. On vous explique tout ça dans le Mercato Buzz.

Vidéo - Mercato Buzz : Nicolas Pépé sous les projecteurs de gros clubs européens

01:55

Ce que vous ne manquerez pas de suivre aujourd'hui

1. Football, L1 : Monaco à la relance contre Nîmes

En difficulté en championnat et battu en Ligue des champions cette semaine, Monaco va tenter de se relancer face à Nîmes (20h45). Seule bonne nouvelle pour les Monégasques avant ce duel face au promu : Aleksandr Golovin, qui n'a pas encore joué cette saison avec l'ASM, est dans le groupe et pourrait jouer quelques minutes.

2. Tennis, ATP Metz : Un Gasquet-Simon au programme

Un beau duel franco-français est au programme à Metz. Richard Gasquet et Gilles Simon vont se retrouver en quarts de finale en début d'après-midi. Un peu plus tard dans la journée, Kei Nishikori tentera de poursuivre sa route face à Géorgien Nikoloz Basilashvili.

3. Volley, Mondial 2018 : Les Bleus face au défi serbe

Pour le premier match du 2e tour, la France affronte la Serbie (16h00). Les Tricolores n'ont pas le droit à l'erreur alors qu'ils ont été reversés dans une poule très relevée qui comprend aussi la Pologne, tenante du titre, et l'Argentine.

0
0