Les Français placés

Les Français placés
Par AFP

Le 20/01/2010 à 16:32Mis à jour

Brian Joubert et Yannick Ponsero ont terminé 2e et 3e du programme court des Championnats d'Europe, à Tallin, en Estonie. Les deux Français sont en embuscade derrière le Russe Yevgueni Plushenko.

A trois semaines des jeux Olympiques de Vancouver, Plushenko a décroché la plus haute note jamais obtenue (91,30) depuis l'instauration du nouveau système de notation, utilisé en 2003 et officialisé en 2004. Le Russe détenait déjà le record de points depuis sa prestation aux JO de 2006 (90.66). Les deux Français ont eux aussi obtenu leur meilleur score. Joubert, dernier patineur à passer, a réalisé son programme court sur une musique de Safri Duo, "Rise". Il a réussi un sans faute avec d'entrée de jeu une combinaison quadruple boucle piquée - double boucle piquée, même si le deuxième élément aurait dû passer en triple boucle piquée.

Octuple médaillé européen, Joubert n'a plus patiné en compétition depuis le 7 novembre. Il s'est blessé au pied droit à l'entraînement le 25 novembre et a été opéré le lendemain. Joubert affronte pour la première fois depuis les JO 2006, où il avait terminé sixième, Plushenko, qui fait son retour cette saison après une pause de trois ans. Depuis 2002 et la retraite du maître russe Aleksey Yagudin, Joubert est le seul à avoir battu Plushenko dans un grand championnat.

Ponsero, 23 ans, a patiné sur "La Corrida" de Diem pour exploser son meilleur score. En attente de son premier grand titre, il a patiné sans pression alors qu'il n'a pas décroché son billet pour les Jeux. Autre Français engagé, Alban Préaubert, qui n'ira pas non plus aux JO 2010, a terminé sixième (76,37). Plushenko s'est illustré sur "Concierto de Aranjuez" en débutant par une combinaison quadruple boucle piquée - triple boucle piquée. Cette saison, le triple champion du monde n'a pris part qu'à une seule compétition de niveau international, le Grand Prix ISU de Moscou, qu'il a remporté. Le programme libre débutera jeudi à 17h45.

REACTIONS

Brian Joubert (FRA/2e du programme court): "Il fallait faire un bon programme vu le score d'Evgeni (Plushenko). Moi, je suis venu ici pour faire des points propres. Il fallait que je fasse mon travail quoi qu'il arrive. En plus, Evgeni a eu un très bon score. Si je veux toujours prétendre au titre ou essayer de le battre, il ne fallait pas que je sois trop loin de lui. Là où je suis surpris et content, c'est qu'en ayant fait un quadruple-double, je me rends compte que si j'avais un quadruple-triple, j'aurais pu le battre dès le programme court. Ca me fait énormément de bien. La bataille demain va être intéressante. Pour l'instant, c'est un duel qui s'annonce bien. Il reste le programme libre. C'est une grosse partie mais je pense que nerveusement, le plus dur est passé. Physiquement, ça va peut-être être plus dur mais je lui fais voir que je suis présent. Pourtant, je n'ai pas fait un programme à 100% mais je suis vraiment dans la course. Je suis bien."

Laurent Depouilly (entraîneur de Brian Joubert): "Pour l'instant, c'est très bien, c'est preuve de lucidité. Surtout, ce dont je suis fier, c'est qu'il ne lâche pas un point derrière, ni les pirouettes, ni les pas, tout ce qui est travaillé depuis des mois. La partie la plus dure à effectuer a été faite ce soir. Demain, ce n'est pas un travail plus dur, mais c'est simplement continuer à travailler en vue de +J-23+ qui sont les JO. Plushenko, il faut le féliciter, ce qu'il a fait techniquement est parfait. Maintenant, je serais plus partagé sur le restant de son programme. C'est un retour et il faut apprécier. Brian me paraît beaucoup plus jeune, beaucoup plus frais."

Yannick Ponsero (FRA/3e du programme court): "Satisfait, oui. C'est mon meilleur programme de l'année. 82 points c'est bien, j'étais dans un bon état d'esprit aujourd'hui. Il y a encore un programme libre à faire, (je veux) faire un super programme libre. Me faire plaisir comme je me suis fait plaisir aujourd'hui. Il y a forcément de la pression. Après, le fait que l'enjeu des Jeux ait été enlevé, ça libère forcément. La pression n'était pas là. Aborder le programme libre de la même façon, ce serait extraordinaire pour moi."

Evgeni Plushenko (RUS/1er du programme court): "Je suis vraiment heureux de ma prestation et de mes sensations, mais je ne suis pas en train de planer parce qu'il y a une grande bataille demain. Bien sûr, j'ai vu la performance de Brian Joubert. Il a patiné avant moi. J'ai vu tous les patineurs. Il sont tous très forts. Je ne sais pas encore combien de quadruples je compte faire sur le programme libre. On verra comment ils patinent. On verra comment Brian patine puisqu'il passe avant moi. J'ai ma stratégie mais pour le moment je n'envisage qu'un +quad+."

Stéphane Lambiel (SUI/5e du programme court): "Ce n'était pas une belle performance pour moi. J'ai fait une grosse erreur sur ma combinaison de sauts où je voulais faire un quadruple-triple boucle piqué. Mais je suis très heureux d'être ici et la prochaine fois, ce sera mieux. (Sur son retour en compétition) Je me suis senti mieux après une année de pause, j'ai senti que je pouvais patiner à nouveau et je me suis remotivé pour me qualifier pour les jeux Olympiques, parce que je voulais revivre ça encore une fois dans ma vie."

0
0