L'Américain John Zimmerman, ancien entraîneur du patineur français Morgan Ciprès - mis en cause pour avoir envoyé des photos obscènes à une mineure fin 2017 aux Etats-Unis -, a été suspendu par l'organisation américaine indépendante dédiée à la lutte contre les violences dans le sport. Selon la décision de Safe Sport publiée mardi sur son site, l'ancien patineur de 47 ans est suspendu pour "abus de procédure", "mauvais comportement émotionnel" et "non signalement". SafeSport ne précise pas la durée de cette suspension, mais selon le quotidien américain USA Today, elle est de deux ans.

Ciprès également soupçonné d'avoir envoyé des photos obscènes

Ciprès, sacré champion d'Europe en couples en 2019 avec Vanessa James, et qui a annoncé sa retraite sportive en septembre dernier, est soupçonné d'avoir envoyé en décembre 2017 deux photos obscènes à une jeune patineuse de treize ans qui fréquentait la même patinoire que lui en Floride, où il s'entraînait depuis l'été 2016.
Patinage artistique
Cizeron : "L’homosexualité, ça aiderait qu’on en parle davantage"
29/04/2021 À 06:58

Morgan Ciprès, Vanessa James et leur entraîneur John Zimmerman aux JO d'hiver 2018

Crédit: Getty Images

Selon USA Today, qui a révélé l'affaire en décembre 2019, il était aussi reproché à ses entraîneurs, John Zimmerman et sa femme Silvia Fontana, d'avoir fait pression sur l'adolescente pour qu'elle garde le silence. La sanction n'est "pas encore définitive" et Zimmerman a la possibilité de faire appel, précise SafeSport. Dans les faits, l'entraîneur a dix jours pour demander un arbitrage, prévu par les textes, qui sera mené par des arbitres du Jams, société privée spécialisée dans le règlement alternatif des conflits, a indiqué un porte-parole de SafeSport.

Un flou autour des sanctions réelles

Aucune décision à l'encontre de Ciprès, ni de Fontana, n'avait été publiée sur la base de données des sanctions disciplinaires de l'organisation mercredi. L'avocate de la victime présumée de Morgan Ciprès, Andrea Lewis, a affirmé à l'AFP que Silvia Fontana et un collègue entraîneur de John Zimmerman avaient également été sanctionnés, d'une mise à l'épreuve. Contacté, SafeSport s'est refusé à tout commentaire.
En décembre dernier, un mandat d'arrêt a été émis en Floride contre Ciprès, selon l'avocate de la victime présumée. Toujours d'après Andrea Lewis, le signalement a depuis été transmis au département américain de la Sécurité intérieure (Homeland Security), afin qu'il procède à l'interpellation de Morgan Ciprès, si celui-ci se rendait sur le territoire américain.

Vanessa James et Morgan Ciprès lors des Mondiaux 2019 de Saitama

Crédit: Getty Images

Sollicitée par l'AFP, une porte-parole du département de la Sécurité intérieure a indiqué ne pas avoir trouvé trace de ce dossier au sein du DHS. En juillet 2020, l'ex-patineur français avait en revanche été relaxé par la commission disciplinaire de la Fédération française des sports de glace (FFSG). Avant de devenir entraîneur, Zimmerman a été médaillé de bronze mondial en couples en 2002, avec Kyoko Ina.
Patinage artistique
Cizeron : "Certains sports prônent une masculinité un peu toxique"
29/04/2021 À 06:54
Patinage artistique
Cizeron : "La plus grosse difficulté, ça a été de l’accepter moi-même"
29/04/2021 À 06:54