L'ancien président du conseil fédéral et vice-président de la Fédération française des sports de glace (FFSG) Hubert Godefroy, a annoncé vendredi sa candidature à la présidence de cette fédération secouée par un scandale de violences sexuelles dans le patinage. Il s'agit de la quatrième candidature à ce poste après celles de l'ancienne patineuse Nathalie Péchalat, de l'ex-juge de patinage artistique Marie-Reine Le Gougne, et du président du club de danse sur glace d'Angers, Damien Boyer-Gibaud qui avait lancé, il y a deux semaines, un appel à tous les autres présidents de clubs de patinage de France à s'unir pour faire tomber Didier Gailhaguet.

Péchalat : "On va féliciter Gailhaguet pour sa démission"

Patinage artistique
Clap de fin pour le duo français Ciprès-James
29/09/2020 À 14:55

Hubert Godefroy, 73 ans, a été vice-président de la FFSG de 2006 à 2008, puis président du Conseil fédéral de 2008 à 2014, sous la présidence de Didier Gailhaguet. Ce dernier a précipitamment démissionné début février après que l'ancienne patineuse Sarah Abitbol a lancé une vague de révélations autour des violences sexuelles dans le patinage artistique en publiant fin janvier un livre-témoignage ("Un si long silence", Plon).

Trois axes de campagne pour Godefroy

"Ma motivation est la passion des sports de glace et la difficulté à accepter cette situation", a déclaré Hubert Godefroy à l'AFP, axant son programme sur la sortie du récent "tsunami fédéral" en insistant sur trois axes: "effacer le traumatisme, restaurer la confiance et préparer l'avenir". Pour cela, le chirurgien dentiste, toujours en activité à Albertville (Savoie), compte s'appuyer sur deux leviers, "la gouvernance horizontale et l'autonomie des disciplines".

Patinage artistique
Violences sexuelles dans le patinage : la justice lance de nouvelles investigations
10/09/2020 À 19:31
Patinage artistique
Plus d'une vingtaine d'entraîneurs mis en cause, la justice saisie
04/08/2020 À 15:34