Dans cette antépénultième journée plutôt joyeuse pour la délégation française, la grisaille est venue, outre de Yohann Diniz, du pentathlon moderne. Double championne du monde en titre, Amélie Cazé briguait légitimement une place sur le podium olympique. Au minimum. Elle en est finalement bien loin, puisque la Française doit se contenter de la neuvième place. Un bilan très en-deçà de ses ambitions initiales. Le pentathlon tricolore devra donc attendre encore au moins quatre ans pour renouer avec un podium qui lui échappe tout de même depuis 1984.
Avant le 3000m, cinquième et dernière épreuve, Cazé était pourtant dans le coup. 22e après le tir, elle avait repris pied en escrime (13e), avant de s'installer à la quatrième place au terme de la natation. Un rang qu'elle conservait après l'équitation. Mais c'est bien là que le podium lui a échappé. "J'ai fait une erreur, sur l'entrée du triple à l'équitation où j'en fais trop. Je m'en veux vraiment. J'ai craqué dans le triple", regrettait Amélie. Sans cette erreur, elle aurait même pu aborder la course à pied en position de leader. Au lieu de quoi elle partait avec 32 secondes de retard sur l'Allemande Lena Schöneborn, et six secondes de handicap sur le bronze; or le 3000m est lion d'être le point fort de la Française.
"J'essaie de garder le sourire"
Pékin 2008
Le jour de Cazé?
20/08/2008 À 02:30
Au terme de cette interminable journée, Amélie Cazé ne pouvait masquer sa déception. "C'est vraiment difficile, confiait-elle. C'est vraiment un combat, on s'y prépare depuis 5h du matin. Il y avait l'aspect psychologique aussi, ici à Pékin c'est sur une journée. D'habitude c'est sur deux jours. Aujourd'hui, c'était vraiment dans la tête. Après il y a le niveau physique aussi. Aujourd'hui, je n'ai pas été la plus forte. Je voulais vraiment rester dans les 8. Bon, je fais 9. Le sort n'a pas été sympa jusqu'au bout. J'essaie de garder le sourire."
L'or revient donc à Lena Schöneborn, qui a résisté dans le 3000m au retour de la Britannique Heather Fell. L'Ukrainienne Victoria Tereshuk, partie seulement en sixième position lors du 3.000mètres, est venue arracher la médaille de bronze. Schöneborn a construit sa victoire en escrime, qu'elle a remportée, et au saut d'obstacle, où elle a terminé quatrième, en ne commettant qu'une seule faute. A noter que la Lettone Elena Rublevska, qui comptait parmi les principales candidates au titre, a reçu une pénalité de 200 points au tir pour un avoir utilisé un pistolet non règlementaire et a dû dire adieu à ses espoirs de podium.
Pékin 2008
Cazé termine 9e
22/08/2008 À 12:12
Pékin 2008
Cazé 4e provisoire
22/08/2008 À 11:57