From Official Website

Le semi-bluff

Le semi-bluff
Par Eurosport

Le 01/06/2008 à 15:42Mis à jour

Apprenez le semi-bluff et attaquez vos adversaires à la table de Poker. Vous avez une main faible voire moyenne alors tentez votre chance. Voilà comment.

Comme son nom l'indique, un semi bluff n'est pas un pur bluff. C'est un bluff qui est réalisé avec une main faible ou moyenne à ce moment précis, mais qui peut encore s'améliorer au cours des prochains tours d'enchères. Par rapport à un bluff classique, le semi-bluff permet de gagner de deux façons :

1. L'adversaire abandonne et vous gagnez immédiatement le pot sans que votre mauvaise main ou votre main moyenne ne doive s'affirmer dans un showdown (abattage).

2. L'adversaire reste dans le jeu et vous gagnez avec votre main moyenne qui s'est peut-être considérablement améliorée avec d'autres cartes communes.

Prenons un exemple : vous vous trouvez dans un cash game no limit et vous avez augmenté, en dernière position, la mise de 3 € avec KhJh avant le flop. Deux joueurs ont suivi et le pot contient maintenant 12 €. Le flop est Ah7c3h. Les deux joueurs checkent dans votre direction. Que faites-vous ?

À ce moment précis, vous n'avez pas encore de main. Vous n'avez obtenu ni le roi ni le valet. Mais vous avez un nut flush draw de cœur. Faites un semi-bluff et misez 10 €. Résultat : il se peut que tous les joueurs abandonnent et que vous gagniez le pot sans devoir faire de flush. Dans ce cas, les conditions requises pour un semi-bluff sont remplies :

• Vos adversaires ont été influencés par votre comportement et ont révélé leurs points faibles. Étant donné que vous bénéficiez d'une bonne position, vous avez pu vous en apercevoir et réagir de manière appropriée.

• En misant, vous avez également représenté l'as et les autres joueurs vous ont cru.

• Si quelqu'un avait suivi votre mise ou l'avait augmentée, vous auriez tout de même bénéficié d'un « filet de sécurité », le nut flush draw de cœur avec 9 outs et une probabilité de réussite de 35 pour cent.

Souvent, il est également plus judicieux de checker uniquement pour un draw et de voir ainsi une carte supplémentaire sans avoir à miser, appelée freecard (carte gratuite). Dans ce cas, c'est la faiblesse des adversaires, la scare card (carte effrayante) et surtout votre bonne position qui vous ont permis de faire un semi-bluff.

Intégrez la stratégie du semi-bluff dans votre répertoire : vous pourrez utiliser efficacement cette technique contre les autres participants. Comme nous l'avons expliqué précédemment, un semi-bluff représente moins de risques qu'un pur bluff, car il est possible de gagner « honnêtement » grâce à l'existence du filet de sécurité. Les débutants, qui osent rarement se lancer dans un pur bluff, devraient faire leurs premières armes en matière de bluff en essayant de réaliser dans un premier temps des semi-bluffs.

0
0