Eurosport

Piqué, Dhorasso, Kruse, Meriem : les footballeurs fans de poker

Piqué, Dhorasso, Kruse, Meriem : les footballeurs fans de poker

Le 29/06/2018 à 17:29Mis à jour Le 05/07/2018 à 15:13

Alors que la Coupe du monde de football bat son plein à actuellement en Russie, passage en revue des joueurs férus de poker.

Il existe de nombreuses qualités communes que l’on peut utiliser au poker comme au football : capacité à rester concentré, à gérer la pression, à prendre des risques, volonté de triompher et de dominer son adversaire… Les joueurs de football sont donc relativement nombreux à aimer le poker.

Il y a quelques années, la première grosse recrue du PSG était l’Argentin Javier Pastore. Ce dernier dispute alors occasionnellement des parties de Cash Game dans des Home Game dans l’Ouest parisien avec des joueurs fortunés. Par ailleurs, il possède une table de Poker chez lui. Autre fan de poker : l’international espagnol Gérard Piqué joue régulièrement au poker. Il dispute régulièrement à l’EPT Barcelone et fait parfois le voyage à Las Vegas, la Mecque du poker mondial. Le joueur aime toutes les subtilités du jeu. C’est un vrai passionné.

Max Kruse, ancien joueur international de la sélection allemande est aussi un amateur de poker régulier, disputant plusieurs festivals de poker. A l’automne 2015, il s’est distingué en oubliant la bagatelle de 75 000 euros sur le siège d'un taxi. Le joueur dépose une plainte auprès de la police mais l'argent ne sera jamais retrouvé. Au printemps 2016, le joueur allemand doit régler une amende de 25 000 euros infligée par son club de Wolfsbourg pour avoir joué un tournoi au après un match de football où il a d'ailleurs marqué trois buts.

Mais alors pourquoi un tel engouement ? Ancien international français, Vikash Dhorasoo explique qu’il existe des liens assez forts entre le football et le poker : « c'est un jeu de compétition. Il faut avoir la niaque, l'envie. Il faut être prêt physiquement et mentalement. Il faut bien dormir avant un tournoi et pouvoir être concentré un long moment. Il faut aussi être capable de prendre le dessus sur l'adversaire. »

0
0