Eurosport

Peterhansel perd la tête

Peterhansel perd la tête
Par Eurosport

Le 06/01/2010 à 19:10Mis à jour

La première étape cent pour cent chilienne de ce Dakar 2010 entre Copiapo et Antofagasta a connu de nombreux rebondissements mercredi. Chez les autos, Stéphane Peterhansel (BMW) a perdu gros et laisse le leadership à Carlos Sainz (Volkswagen), deuxième de l'étape derrière Mark Miller (Volkswagen).

Les contreforts de l'Atacama accueillaient mercredi les concurrents de la cinquième étape du Dakar entre Copiapo et Antofagasta. Sur un tracé proposant des sections roulantes et d'autres plus cassantes, les pilotes ont souffert.

    Sur la deuxième spéciale la plus longue de l'épreuve sud-américaine, quelques uns des prétendants au Dakar 2010 ont pratiquement perdu tout espoir de victoire finale à Buenos Aires. Ainsi Stéphane Peterhansel (BMW) chez les autos ou Marc Coma (KTM) en motos ont été victimes de problèmes mécaniques qui les ont contraints de s'arrêter de longues minutes sur le bord de la piste.

    Peterhansel, le nonuple vainqueur de l'épreuve, a ainsi été le premier à connaître des difficultés. "Peter" s'est ainsi arrêté à deux reprises dans cette étape longue de 483 km, la première fois au km 135 et la seconde 80 kilomètres plus loin. Dans ses déboires, le Français a perdu énormément de temps sur le vainqueur du jour, l'Américain Mark Miller (Volkswagen), qui signe là sa première victoire sur le Dakar.

    Sans doute averti des soucis du Français, Carlos Sainz en a également profité pour attaquer. Mercredi soir, l'Espagnol a pris la tête du rallye et possède désormais 4 min 37 sec d'avance sur Nasser al-Attiyah (Volkswagen), troisième à Antofagasta.

    Du côté des motos, Marc Coma (KTM) a également connu des soucis. L'Espagnol s'est ainsi arrêté au km 376 anéantissant par là-même son bon début de spéciale. Au final, il a franchi la ligne d'arrivée avec 39 min 35 sec de retard sur le vainqueur du jour, le Chilien Francisco Lopez Contardo (Aprilia). Pour la première étape 100 pour cent chilienne, ce dernier a dominé l'étape devant Cyril Despres (KTM) qui en profite pour prendre le large au classement général avec 37 min 37 sec d'avance sur le Chilien et 1 h 16 min 55 sec sur Coma.

    La spéciale a également été marquée par l'abandon de David Casteu (Sherco). Le Français, premier pilote à remporter une étape sur une moto 100 pour cent française samedi dernier, a lourdement chuté au km 395. Blessé à la jambe, il a été immédiatement évacué sur le bivouac. Jeudi, les concurrents poursuivront leur remontée du Chili pour se rendre à Iquique et disputer une spéciale de 418 km.

    0
    0