Les vainqueurs du jour incarnent le renouvellement du Dakar. Le motard David Casteu était encore au service de KTM l'an dernier, et l'automobiliste Joan "Nani" Roma roulait pour Mitsubishi. Samedi, le Français et l'Espagnol ont gagné à Cordoba, terme argentin de l'étape 1 de l'édition 2010 du plus grand rallye-raid du monde, respectivement pour le compte de Sherco et BMW. En habitués de l'épreuve, ils ont profité de leurs positions au départ des secteurs chronométrés -168 km pour les motos et 199 km pour les autos- pour reprendre du temps aux concurrents partis avant eux.
Casteu, 35 ans, 2e du Dakar 2007, s'est élancé 3e de Buenos Aires, derrière les doubles vainqueurs du blason KTM, Marc Coma (2006, 2009) et Cyril Després (2005, 2007). Au final, le Varois a fait 3 sec plus vite que son compatriote, et 12 sec plus vite que l'Espagnol. L'ex-KTM, qui a consacré ces derniers mois à développer sa "petite" 450cc, se trouve donc conforté dans son choix d'avoir quitté KTM pour relever le défi du constructeur français. Sa victoire est aussi une bonne nouvelle pour les organisateurs qui avaient proclamé à la hussarde depuis 2009 l'interdiction des surpuissantes 690cc pour finalement aménager une équivalence avec les 450cc, cylindrées d'avenir sur l'épreuve, en introduisant des brides à l'admission.
Des spectateurs renversés
Rallye raid
Les trafiquants camouflés
13/04/2010 À 11:21
En Autos, Joan "Nani" Roma, 37 ans, lauréat Motos 2004, a également réussi son baptême dans l'épreuve avec la firme à l'Hélice, qui a accueilli un autre transfuge de Mitsubishi, Stéphane Peterhansel, et concédé le départ de Nasser al-Attiyah chez Volkswagen. Là encore, le duel espéré semble tenir ses promesses. Parti 5e, Joan "Nani" Roma a repris du temps au tenant du titre, Giniel de Villiers (VW), parti premier, Stéphane Peterhansel (BMW), Robby Gordon (Hummer) et Carlos Sainz (VW). Roma chronométré en 2 h 11 min 5 sec, l'horloge a indiqué 2 min 07 sec de retard pour Sainz, 2 min 50 sec pour "Peter", 3 min 29 sec pour al-Attiyah et 4 min 31 sec pour De Villiers. Comme Casteu, Roma signe là son deuxième succès d'étape dans la catégorie. Au passage, ce succès sonne comme une petite revanche pour son navigateur français Michel Perrin, lâché par Sainz suite à l'accident dans une crevasse de l'équipage VW en 2009.
Autrement, il n'y a pas grand chose à signaler chez les pilotes les plus en vue, à part les 57 min et 53 sec abandonnées par le Français Guerlain Chicherit (BMW) à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. En revanche, un spectateur se trouvait dans un état grave et plusieurs autres souffraient de blessures après la sortie de route d'un véhicule. Dimanche, les concurrents rouleront en direction de La Rioja, sur un parcours de 687 km dont 355 de compétition. Là encore sur des secteurs Motos/Quads et Voitures/Camions différenciés pour des questions de sécurité.
Rallye raid
Le Dakar ne déménage pas
23/03/2010 À 14:03
Rallye raid
Manca va être rapatrié
02/02/2010 À 20:11