Getty Images

Dakar 2019 : Al-Attiyah prend le large

Al-Attiyah s'échappe, Loeb s'écroule
Par AFP

Le 10/01/2019 à 21:21Mis à jour Le 10/01/2019 à 21:41

DAKAR 2019 - Leader du classement général, le Qatari Nasser al-Attiyah (Toyota) a renforcé sa position en remportant son deuxième succès jeudi, dans la 4e étape entre Arequipa et Tacna. Pour Sébastien Loeb, relégué à plus de douze minutes après avoir subi trois crevaisons, c'était une mauvaise journée.

Le duel entre al-Attiyah et Stéphane Peterhansel (Mini) se poursuit: déjà vainqueur de la 1re étape, le Qatari a laissé le Français à 1'52" jeudi, entre Arequipa et Tacna. "Je suis plutôt content. Je gagne l'étape, mais c'était très important de rester pas loin de Stéphane Peterhansel. Il y a encore du chemin (avant la fin), Stéphane et moi sommes en tête. Il faudra continuer comme ça", a commenté le pilote qatari. Le Polonais Jakub Przygonski (Mini) termine 3e, avec 8'32" de retard. Au final, le double vainqueur du Dakar consolide sa première place au classement générale avec 8'55" d'avance sur Peterhansel et -déjà- 20'51" sur Nani Roma (Mini), 3e.

Mais le grand perdant du jour se nomme Sébastien Loeb. Le nonuple champion du monde des rallyes a passé une journée compliquée, avec trois crevaisons et 12'23" de retard sur al-Attiyah. Incapable de changer sa roue après le dernier waypoint, l'Alsacien est arrivé à Tacna sur la jante arrière gauche. Il faudra trouver une solution -sans assistance- ce soir avant de rentrer à Arequipa, pour la deuxième manche de l'étape du marathon. "C'était hyper cassant. On a crevé dans la première partie de la spéciale, crevé dans la deuxième... Après, on a fait gaffe mais on a recrevé dans la troisième... Il fallait finir comme ça. C'était une étape compliquée. C'est dommage parce que je pense que le rythme était bon", a pesté Loeb.

"On paie toujours les conneries d'hier"

"On paie toujours les conneries d'hier: on crève deux roues dans la poussière des mecs de devant parce qu'on part trop loin par rapport au problème de roadbook. On paie cher. On va voir, on attend toujours la décision des commissaires par rapport aux erreurs de roadbook. On verra s'ils recréditent du temps ou pas", a ajouté celui qui n'a pas posé réclamation, mais a envoyé un courrier pour se plaindre d'une erreur, selon lui, au km 177 lors de l'étape de la veille.

Côté moto, l'Américain Ricky Brabec (Honda) a réalisé la belle opération du jour: en remportant l'étape devant les KTM de l'Autrichien Matthias Walkner et de l'Australien Toby Price, il a pris la tête du classement général. L'ancien leader, le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna), recule au 2e rang, à 2'19", et Price est 3e, à 4'22".

0
0