Les deux galères connues par Sebastien Loeb et son copilote lundi ont été celles de trop. Pour la deuxième fois en quatre jours, l'Alsacien a été contraint d'attendre plusieurs heures dans le désert à cause de divers problèmes mécaniques. Bloqués au kilomètre 47 puis au 83, Loeb et Elena ont pris la décision d'abandonner.
Revenir plus fort l'an prochain
"Honnêtement, le parcours ne me plaît pas trop. Ce n'est pas du pilotage comme on a pu voir en Amérique du Sud, avec de l'attaque, des freinages. Ici, soit on roule dans les dunes, ce que j'aime bien, soit sur les pistes en sable, ça va. Mais sur les plateaux avec des grosses pierres, tu ne peux rien faire, tu es tout le temps sur la retenue.", a avoué Sebastien Loeb quelques heures après son abandon auprès de L'Equipe. "On a accumulé les problèmes ces derniers jours. On pète le triangle de suspension avant la journée de repos et on reste dans les dunes jusqu'au milieu de la nuit", rappelle-t-il, faisant référence à la 6e étape vendredi.
Dakar
Plus de dunes et de sable : Le tracé du troisième Dakar saoudien présenté
11/05/2021 À 17:44
Mais ces nombreux problèmes et surtout l'abandon ne contrecarrent pas ses plans pour la suite. "Ce n'est jamais amusant quand ça se termine comme ça. Sur le moment, j'en ai un peu marre. Mais ça ne change rien au futur", a affirmé le pilote de 46 ans lundi soir. Et a même donné rendez-vous l'année prochaine sur son compte Twitter : "Nous avons beaucoup d'enseignements à tirer de cette édition pour revenir plus fort l'an prochain."
Dakar
Elena appelle Loeb à quitter Prodrive : "S'il a les couilles, on repart ensemble"
17/03/2021 À 16:41
Dakar
Prodrive répond à Elena après son éviction : "Des conclusions auxquelles nous étions tous arrivés"
17/03/2021 À 14:52