Vous trouviez le pilotage d'une F1 un peu répétitif mais apparemment, vous avez eu un déclic en testant la Red Bull à Montmelo, le 17 novembre...
Sébastien Loeb : Aucune discipline sur circuit n'aurait pu m'apporter le plaisir que j'ai pris en rallye jusqu'à présent parce qu'on plein de choses très variées, on roule beaucoup à l'improvisation, on découvre les terrains, on peut se permettre de glisser... La F1 est le summum en circuit. Tourner en F1 est une approche très différente, on est obligé d'optimiser virage par virage, les voitures sont tellement incroyables à conduire que ce sont des sensations extrêmes aussi. Une carrière en circuit m'aurait moins apporté qu'une carrière en rallye, mais aujourd'hui j'ai un peu fait le tour alors que je découvre plein de choses en circuit. C'est intéressant.
Saison 2008
Loeb : "Une fierté"
17/12/2008 À 08:15
Qu'est-ce qui était sympa dans la Red Bull ?
S.L. : Tout. Déjà de devoir se remettre pleinement en question car quand on arrive là on est rien, on repart de zéro. Il s'agit en fait s'adapter à une voiture extrême, qui procure des sensations que l'on ne peut imaginer quand on n'est pas monté dedans. C'est essayer de travailler avec les ingénieurs avec les acquisitions de données pour arriver à s'adapter au mieux à la voiture, et puis ne pas faire de fautes. Ça m'a demandé beaucoup de concentration et c'était un moment très sympa.
L'après 2009 fera place à la réglementation S2000, avec la perspective de moins de puissance...
S.L. : Je ne suis pas sûr qu'il y ait moins de puissance dans les S2000 en question. Ce n'est pas comme dans les S2000 actuelles, qui ont effectivement moins puissance. Ce sera une réglementation adaptée, qui finalement peut faire des voitures sympa. Je ne connais pas les principes exacts de la réglementation mais si les voitures conservent à peu près la même puissance et si on supprime tout ce qui est carbone, etc, à l'intérieur, la voiture sera peut-être un petit peu plus lourde, mais si c'est pareil pour tout le monde, ça ne me dérange pas du tout. Au contraire, si ça peut réduire les coûts, faire un championnat plus animé, avec plus de constructeurs qui s'intéressent, l'accès au championnat deviendra plus facile du fait que la boîte serait la même pour tout le monde, la gestion électronique… Aujourd'hui, les constructeurs qui arrivent face à des équipes qui sont dans le championnat depuis dix ans, sans avoir des moyens surdimensionnés, c'est impossible. Ça peut rendre le championnat plus intéressant ; c'est bien.
Pour 2010, vous aimeriez peut-être ne pas avoir à choisir entre le WRC et Le Mans. Est-ce que c'est réaliste de mener ces deux programmes ?
S.L. : En 2009, je devrai avoir l'occasion de rouler un peu en essai pour Peugeot, pour voir. Ça me donnerait une bonne idée. C'est vrai que je m'intéresse un peu au circuit. Ça me donnera vraiment l'occasion de voir si ça me plait, si vraiment je suis au niveau car c'est quelque chose de très différent. Après, participer au 24 Heures du Mans, c'est trop tôt pour le dire. Je sais qu'en 2009 je vais faire du rallye, qu'en 2010 probablement aussi. Aujourd'hui rien n'est décidé.
La F1 pour 2010 reste un rêve...
S.L. : Ouais. Quand on voit les pilotes qui arrivent avec dix ans de karting, de Formule Renault derrière eux, c'est une autre école. J'ai pris beaucoup de plaisir mais ce n'est pas non plus après une séance d'essais qu'on peut dire « voilà, je vais faire de la F1 ». C'est sûr que si j'ai une autre opportunité, je la saisirai. C'est quelque chose qui me plait, mais de là à être en F1 en 2010, je pense qu'il ne faut pas rêver.
Votre plus grand plaisir, c'est les bosses de Ruuhimaki ou l'accélération d'une Formule 1 ?
S.L. : En Formule 1, ce n'est pas l'accélération qui est le plus impressionnant, c'est le freinage. Si j'avais fait autant de freinages en Formule 1 que de bosses en Finlande… Je ne sais pas, c'est difficile à comparer. Ma vie a plutôt été les bosses en Finlande que la F1.
Saison 2008
Loeb : "J'ai besoin de bagarre"
16/12/2008 À 06:00
Rallye d'Espagne
Ogier a "presque" dit adieu au titre, Loeb vire en tête
25/10/2019 À 17:09