Dawid Kubacki tape du poing sur la table. Seulement 15e à Oberstdorf, le tenant du titre de la Tournée des 4 Tremplins a mis les petits plats dans les grands en s'imposant avec la manière lors du Concours du Nouvel An à Garmisch Partenkirchen, vendredi. Complètement déchaîné, le Polonais a sorti un saut gargantuesque à 144m en seconde manche pour aller chercher la gagne.

Il a surtout signé une double victoire, puisqu'il s'est aussi emparé du record du "Große Olympiaschanze", le magnifique sautoir olympique de Garmisch, en plaçant même le télémark sur la réception. Le saut parfait au moment idéal. Son score de 282,1 points n'a pas été battu par le dernier à pouvoir le priver du succès : Halvor Egner Granerud.

Garmisch-Partenkirchen
En forme, Zyla a assuré une deuxième présence sur le podium à la Pologne à Garmisch
01/01/2021 À 16:29

Le record du tremplin est pour Kubacki : Revivez son saut monstrueux

Bagarre à quatre pour la Tournée, l'Autriche en déroute

Dernier à s'élancer, juste après Kubacki qui avait fini 2e de la première manche avec un saut à 139m, le leader de la Coupe du monde n'a pas été en mesure de s'imposer, mais il a assuré une belle 2e place, avec un saut à 136 mètres, à 7,2 points de son rival. Sa régularité lui a permis de prendre la tête du classement général de la Tournée, avant les deux manches autrichiennes. Granerud compte 555 points au compteur.

Granerud, c'est monsieur régularité : son saut lors de la seconde manche

Avec ce succès, le vainqueur sortant s'est surtout replacé pour la victoire finale de cette tournée 2020. Désormais 4e avec 546,5 points, Kubacki peut croire en ses chances de doublé. Bien remise de ses problèmes d'avant-compétition, la Pologne a même réussi à placer un autre de ses aigles en embuscade, Kamil Stoch, 4e ce vendredi à Garmisch (-22,1 points). Impressionnant de régularité, l'Aigle de Zakopane fait un candidat encore plus sérieux à la victoire finale. Karl Geiger, 2e de la Tournée, sera le quatrième prétendant.

Ce passage à Garmisch a non pas condamné, mais fortement compromis les chances de sacre de Markus Eisenbichler, désormais distancé de 23,5 points au général avec sa 7e place, et Philipp Aschenwald, qui navigue dans les mêmes eaux (24,3 points de retard, et une 6e place sur le concours bavarois). L'Autriche est d'ailleurs en déroute : son deuxième représentant, Daniel Huber, n'est que 11e à 43 points de Granerud.

En forme, Zyla a assuré une deuxième présence sur le podium à la Pologne à Garmisch

Le classement de Garmisch

Le classement de la Tournée

Garmisch-Partenkirchen
Granerud, c'est monsieur régularité : son saut lors de la seconde manche
01/01/2021 À 16:14
Garmisch-Partenkirchen
Le record du tremplin est pour Kubacki : Revivez son saut monstrueux
01/01/2021 À 15:36