"Je n'ai pas changé, quand je suis sur la glace 100% de mon énergie est sur le mode victoire" : le temps passe, Charles Hamelin reste le même. Et pourtant, "je suis environ dix ans plus vieux que l'âge classique de la retraite pour la courte piste", s'amuse le triple champion olympique et multiple champion du monde, avant de raconter comment il lui a fallu se réinventer ces dernières années.
"Notre sport a énormément changé : les stratégies de course, la façon de s'entraîner, les tracés, les tactiques... tout a évolué, même la façon de patiner", décrit le Montréalais, l'un des deux porte-drapeaux canadiens durant la cérémonie d'ouverture des JO 2022 vendredi. Mais ce virage, Charles Hamelin a su le prendre sans difficulté, confirme son entraîneur Sébastien Cros : "C'est fou... Il a encore progressé ces deux dernières années au niveau technique !"
Pékin 2022
"Elle restera toujours dans nos esprits" : les Néerlandaises dédient leur sacre à leur coéquipière
13/02/2022 À 16:42

"Sérieux"

Cette ultime compétition olympique sera également une revanche après un demi-échec il y a quatre ans en Corée du Sud, une période difficile sur le plan personnel pour celui qui a débuté le patinage de vitesse à neuf ans. Depuis, sa vie privée a changé: il forme aujourd'hui avec Geneviève Tardif, une journaliste sportive de Radio-Canada, un couple très médiatique et très présent sur les réseaux sociaux. Ensemble, ils ont une fille de 18 mois, ce qui l'a, selon leurs dires, profondément transformé.
https://i.eurosport.com/2022/02/04/3303523.jpg
"Quand j'étais plus jeune, je n'étais pas toujours facile d'approche parce que j'étais super concentré sur ce que je faisais sur la glace", avoue-t-il. Même si "je ne suis pas celui qui va donner les conseils, car il y a les entraîneurs pour ça, je suis là pour prouver par l'exemple que si tu es sérieux, si tu te donnes à l'entraînement tes rêves vont se réaliser". C'est un "leader technique", confirme son entraîneur qui parle d'un homme "introverti" qui s'est "ouvert ces derniers mois avec les plus jeunes".
Calendrier et résultats |Tout sur l'équipe de France | Toutes les vidéos |Tableau des médailles |
"Il m'apporte beaucoup de confiance et cela m'a permis d'évoluer plus rapidement", reconnaît son jeune coéquipier Pierre-Gilles Jordan, qui évoque une "carrière exceptionnelle", une "longévité dingue" et une "constance folle".

Podium avec son frère

Il faut dire que la première participation de Charles Hamelin aux JO date de 2006 à Turin: il décroche une médaille d'argent en relais 5 000 m. Mais le tournant de sa carrière, c'est en 2010, lors des JO à domicile, à Vancouver, pendant lesquels il remporte deux titres olympiques. Tout d'abord en individuel sur 500 mètres puis en relais avec notamment son frère François, "le meilleur moment" de sa carrière. "Réussir à monter sur le podium en famille, c'est quelque chose qui n'arrive pas très souvent dans l'histoire des JO ! C'est un souvenir gravé à jamais dans ma mémoire".
Il a ajouté à son palmarès une médaille d'or sur 1.500 m lors des Jeux de Sotchi en 2014, puis le bronze en relais à Pyeongchang en 2018, ce qui a fait de lui, à 33 ans, le patineur le plus âgé à monter sur un podium olympique en short-track. Et fin novembre, Charles Hamelin a bouclé sa 19e saison de Coupe du monde en raflant une 142e médaille. Après les Jeux, en mars, il a prévu de concourir aux Mondiaux à Montréal, avant de tirer sa révérence.
Celui qui avait hésité à s'arrêter en 2018 se dit "excité" par ces dernières courses. "Il est programmé pour les Jeux", confie sa compagne Geneviève Tardif qui raconte les sacrifices faits en famille les dernières semaines pour éviter d'attraper le Covid. Et pour la suite ? "J'ai plein de projets super palpitants qui sont liés au patin", confie Charles Hamelin. "Le patin c'est toute ma vie et cela m'a tellement apporté que maintenant je veux redonner au sport autant que j'ai reçu !"
Pékin 2022
Chute, suspense et effusion de pleurs : la finale du 1 000 m a été forte en émotions
11/02/2022 À 13:16
Pékin 2022
Soulagement pour le relais chinois, "avancé" en finale malgré une chute
11/02/2022 À 12:48