Vingt-deux ans. La surdouée Perrine Laffont, nouvelle championne du monde de ski de bosses, n'a vraiment pas tardé à tout gagner. De 2017 et son titre mondial sur le parallèle à 2021, la Française a compilé les titres à une vitesse folle. L'or olympique évidemment à Pyeongchang en 2018 puis deux gros globe en Coupe du monde (2019 et 2020) avant ces Mondiaux kazakh lors desquels elle a tenu son rang avec son cocktail habituel de vitesse et technique sur les skis et de sauts parfaits. Elle est sur le toit du monde.
Il fallait résister à l'immense pression qui était sur ses épaules. Vainqueure de quatre courses de Coupe du monde cette saison et évidemment leader du classement général, Laffont avançait en immense favorite. A vrai dire, à son meilleur niveau, personne ne pouvait rivaliser. Et pourtant, après la finale 1, regroupant les 18 meilleures, Yuliya Galysheva la devançait encore. Il a fallu finalement un ultime run à 82,11 points pour voir Laffont triompher devant la Kazakhe Galysheva et la Russe Anastasiia Smirnova.
Ski acrobatique
Ledeux lance son hiver olympique : sa victoire en vidéo
IL Y A 12 HEURES
Du côté des hommes, Benjamin Cavet espérait pouvoir imiter Perrine Laffont titrée quelques minutes avant son passage. Le Français a fait sa part de travail en prenant la tête provisoire après son deuxième run de finale. Le Kazakh, Pavel Kolmakov est venu échouer à deux dixièmes de point de son score (82,23 contre 82,43). L'argent était assuré mais l'or était encore possible pour Cavet. Possible ? Pas vraiment car le dernier à s'élancer n'était autre que Mikaël Kingsbury, le roi de la discipline. Constamment sur le podium des Mondiaux de bosses depuis 2011 (deux fois en or, une en argent, deux en bronze), le Canadien a glané son troisième titre dans la discipline grâce à un score hallucinant, 87,36.
Ski acrobatique
Laffont : "Plus de femmes dans le sport !"
29/03/2021 À 07:54
Ski acrobatique
Ledeux termine sa saison par une victoire et décroche le globe de cristal
27/03/2021 À 13:22