Getty Images

Avec brio, Marie Martinod file en finale du ski halfpipe

Avec brio, Martinod file en finale

Le 19/02/2018 à 03:16Mis à jour Le 19/02/2018 à 04:18

JEUX OLYMPIQUES - Vice-championne du monde et olympique en titre, Marie Martinod s'est qualifiée sans problème pour la finale du ski halfpipe ce lundi. La Française a signé le deuxième meilleur score des qualifications. Elle sera candidate à l'or, mardi, lors d'une finale qui verra également à l'oeuvre une autre Tricolore, Anais Caradeux.

Marie Martinod n'a pas manqué son entrée en matière en ski halfpipe. La Française a signé la deuxième performance des qualifications ce lundi et sera donc en finale, mardi, pour briguer l'or. Avec un score de 92 points, la vice-championne du monde et olympique en titre a été seulement devancée par la Canadienne Cassie Sharpe (93,4 pts), lauréate de la dernière manche de Coupe du monde en janvier. De quoi envisager le meilleur.

Martinod s'est montrée solide sur chacune de ses deux manches. Après son premier passage, la Plagnarde de 33 ans avait déjà assuré le coup puisqu'elle occupait déjà la 2e place grâce à un score de 91,6 points. Une place dans le top 12 (sur 24 concurrentes) suffisait pour se qualifier. Elle a ensuite amélioré son score de quatre dixièmes de points lors du second run. Tout comme Sharpe, qui semble s'être dévoilée davantage que la Française. "Si elle ne me met que 1,40 points en sortant un 1080, elle a du souci à se faire pour demain" prévient la Française, lauréate en décembre d'une des trois manches de Coupe du monde de l'hiver, à Copper Mountain.

Ça passe aussi pour Caradeux, mais pas pour Logan

Il y aura une deuxième Française en finale. Après avoir chuté à la réception de sa dernière figure lors du premier run, Anais Caradeux a finalement arraché son billet sur son ultime tentative. La skieuse de la Clusaz a pris la 12e et dernière place qualificative (72,60 points). Ça s'est joué à peu de choses. Six dixièmes de points. Mais la voilà bien une nouvelle fois en finale, quatre ans après sa 12e place à Sotchi.

Parmi les qualifiées, on retrouve la Japonaise Ayana Onozuka, qui avait devancé Martinod lors des Mondiaux 2017 en Sierra-Nevada (5e, 84,80pts). Mais aussi le trio américain composé de Brita Sigourney (3e, 90,60pts), Annalisa Drew (4e, 86pts) et Maddie Bowman (83,8pts), championne olympique en titre. Ses qualifications auront tout de même fait une victime de choix. Troisième des derniers Mondiaux et cinquième de la Coupe du monde cet hiver, l'Américaine Devin Logan a échoué à la 14e place. Une concurrente en moins pour Martinod dans sa quête du Graal.

0
0
Nouvelles vidéos