Getty Images

Ophélie David victime d’une rupture du ligament du genou gauche à l'entraînement

Ophélie David, que c'est cruel...

Le 19/02/2018 à 12:32Mis à jour Le 19/02/2018 à 13:06

Terrible nouvelle pour Ophélie David : La Française (41 ans) est tombée à l’entrainement. Elle souffre d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche et dit adieu aux JO 2018 et à l'épreuve du skicross.

Les derniers Jeux Olympiques d'Ophélie David ont tourné au cauchemar. Victime d'une chute à l'entraînement sur la piste de skicross du Parc Phoenix, mardi à Pyeonchang, la doyenne de l'équipe de France (41 ans) a été victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. Une blessure qui a mis fin de manière prématurée à ses JO.

"Ophélie David a été victime d’une chute à l’entrainement sur la piste de l’épreuve de skicross des Jeux Olympiques de PyeongChang 2018. La skieuse de l’Alpe d’Huez a passé des examens médicaux qui ont révélé une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, associée à une lésion méniscale du ménisque interne", a précisé le CNOSF dans un communiqué.

A quatre jours de son entrée en lice dans l'épreuve du skicross dames, la Française a fait un adieu déchirant aux Jeux Olympiques qu'elle s'apprêtait à disputer pour la quatrième fois de sa carrière après Turin, Vancouver et Sotchi. Médaillable, la skieuse de 41 ans va énormément manquer à l'équipe de France en cette dernière semaine des Jeux.

Un immense palmarès, sauf aux Jeux...

Grande passionnée des JO, un rendez-vous qui s'est toujours refusé à elle malgré son acharnement à y triompher, Ophélie David terminera probablement sa carrière sans décrocher une médaille olympique. Tombée lors de la finale à Vancouver en 2010 et privée d'un titre qui lui tendait les bras, la skieuse de l'Alpe d'Huez avait remis ça avec la manière il y a quatre ans à Sotchi avant de terminer 4e de la grande finale. Pyeongchang devait être le dernier défi de sa longue carrière. Un défi mort-né.

En 1994, elle avait participé à ses tous premiers Jeux à Lillehammer en ski alpin à l'âge de 17 ans avant de bifurquer vers le ski cross en 2003, dont elle est devenue une des pionnières. Vainqueur de trois gros globes en ski acrobatique (2006, 2008, 2009) et sept petits globes en ski cross (entre 2004 et 2010), la Tricolore était parvenue à se forger un palmarès long comme le bras. Ce n'est donc pas une simple sportive qui a dit adieu aux Jeux, mais un monument de son sport.

0
0
Nouvelles vidéos