Getty Images

Adelboden : Hirscher a passé la seconde pour s'imposer, Fanara coiffe Pinturault pour le podium

Hirscher super-héros, Fanara coiffe Pinturault

Le 12/01/2019 à 15:16Mis à jour Le 12/01/2019 à 16:30

ADELBODEN - Il n'y a plus vraiment de mots pour qualifier les performances de Marcel Hirscher. Auteur d'une seconde manche stratosphérique, l'Autrichien a remporté samedi le géant d'Adelboden pour la quatrième fois de sa carrière, sa 66e victoire en Coupe du monde. Henrik Kristoffersen a pris la deuxième place, devant un excellent Thomas Fanara et Alexis Pinturault.

La Mecque du géant a été encore une fois le théâtre d'un spectacle exceptionnel. Ici à Adelboden, la discipline prend tout son sens : géant, Marcel Hirscher l'a encore été, auteur d'une seconde manche ahurissante pour aller chercher sa 66e victoire en Coupe du monde, sa quatrième sur le tracé mythique de la Chuenisbärgli. Derrière, Henrik Kristoffersen (2e) n'a finalement rien pu faire face au Maître incontesté alors que le Français Thomas Fanara a réalisé une superbe remontée pour compléter le podium, devant un Alexis Pinturault parti à la faute en milieu de parcours.

Il y a le roi. Et il y a ses serviteurs. Car ce samedi, à Adelboden, Marcel Hirscher a remis tout le monde d'accord. Vaincu à Saalbach il y a trois semaines par Zan Kranjec, et même expulsé du podium, ce qui constituait une première depuis mars 2016, l'Autrichien a eu soif de revanche. Il a d'abord assuré en première manche avec le deuxième meilleur temps, à 12 centièmes d'Henrik Kristoffersen. Puis il a fait du Hirscher.

Fanara, l'ultime pèlerinage

Autrement dit, il a littéralement dévoré la mythique pente suisse lors d'un second run parfait de bout en bout. Fluide, précis et surtout capable de relancer avant le mur final pentu à plus de 60%, l'homme aux sept gros globes de cristal consécutifs a passé la ligne d'arrivée avec la sensation du devoir accompli. Moins de deux minutes plus tard, quand le Norvégien l'a rejoint sur l'aire d'arrivée avec 71 centièmes de retard, Hirscher pouvait exulter et voir son règne prolongé.

Vidéo - Et Hirscher a enclenché le turbo pour rester le roi d'Adelboden : sa 2e manche de folie

01:58

Derrière le monstre autrichien, la bataille a été rude. Et le suspense insoutenable pour Thomas Fanara. Lui qui, à 37 ans, vit sa dernière saison en Coupe du monde. Le skieur de Praz-sur-Arlay, deuxième à Alta Badia en décembre, a sorti une seconde manche de mammouth pour accrocher son treizième podium en carrière, et son troisième ici après ceux de 2014 (2e) et 2011 (3e).

Vidéo - Fanara a sorti le grand jeu pour retrouver le podium d'Adelboden : sa 2e manche

02:04

Dans son bonheur, il a fait le malheur d'un autre skieur tricolore. Alexis Pinturault, parfaitement placé après la première sortie de la journée (3e, +0''18), a payé cash une grosse faute en milieu de tracé. Perdant beaucoup trop de vitesse, il n'a jamais été en mesure de retrouver un rythme lui permettant de rester sur la boîte (4e, +1''56).

Marco Schwarz fait le show

Enfin, comment ne pas évoquer la performance magnifique de Marco Schwarz, l'autre Autrichien heureux de la journée ? Parti avec le dossard 67, il s'est d'abord replacé en milieu de start-list (14e, +1''77) pour finalement signer une remontée fantastique. Crédité du deuxième meilleur chrono sur le run final (+0''66 de Hirscher), Schwarz a finalement intégré le top 10, terminant à une très belle 7e place (+2''31). Comme quoi, à Adelboden, quand les rois triomphent, la cour s'amuse.

0
0