Eurosport

Svindal gagne la loterie

Svindal gagne la loterie
Par Eurosport

Le 11/02/2007 à 10:00Mis à jour

Parti au bon moment, le Norvégien Aksel Lund Svindal est devenu champion du monde de descente à Are. Le leader de la Coupe du monde a devancé le surprenant Canadien Jan Hudec et le vétéran suédois Patrik Jaerbyn. Tenant du titre, Bode Miller n'est que 7e.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

MONDIAUX ARE - DESCENTE MESSIEURS

OR : AKSEL LUND SVINDAL (NOR)
ARGENT : JAN HUDEC (CAN)
BRONZE : PATRIK JAERBYN (SUE)

Déjà victorieux de la descente des finales de Are l'hiver dernier, Aksel Lund Svindal a signé le plus beau succès de sa carrière lors des Championnats du monde de Are. Tout proche de ses terres, le géant norvégien a décroché la médaille d'or de l'épreuve reine devant le surprenant Canadien Jan Hudec, parti avec le dossard 2, et le Suédois de 37 ans, Patrik Jaerbyn.

Alors que l'on attendait l'Américain Bode Miller, tenant du titre, le Suisse Didier Cuche, le Liechtensteinois Marco Buechel, meilleur temps du second entraînement, ou encore les Autrichiens Hermann Maier, Fritz Strobl, Michael Walchhofer et Mario Scheiber, la météo est venue perturber le déroulement de la descente messieurs. Alors que la partie sommitale de la piste Olympia Backen a brillé toute la matinée sous le soleil et le ciel bleu, un épais brouillard a joué avec les 56 skieurs engagés. Le talentueux mais chanceux Aksel Lund Svindal est parti au meilleur de moments.

Les Bleus à la peine

Impeccable sur la partie de glisse en haut du tracé, le leader du classement général de la Coupe du monde a également "rayonné" dans les courbes épargnées par la brûme lors de son passage. A l'arrivée, l'homme de Kjeller a laissé la concurrence à des années-lumières. Son dauphin, Jan Hudec, termine à 72 centièmes tandis que Patrik Jaerbyn finit à près d'une seconde (+0.97). Une fois n'est pas coutume, Didier Cuche n'a pas les centièmes de son côté. Le Suisse échoue à la 6e place à quatre centièmes de la médaille de bronze. Dans les temps de Svindal sur le haut, Marco Buechel a été contraint à l'abandon après une sortie de courbe trop large.

Excellent sur la partie dégagée, Bode Miller a connu les mêmes affres que les favoris partis après le dossard 21 de Svindal. Le skieur de Franconia a dû se contenter de la 7e place (+1.27). Les Français n'ont pas été à la fête non plus. Le meilleur d'entre eux est Marc Bottollier-Lasquin (15e à +1.88). Sixième temps du second entraînement, Yannick Bertrand finit 18e. Juste devant Pierre-Emmanuel Dalcin (19e à +2.15), toujours diminué par son épaule droite douloureuse. Quant au champion olympique en titre de la spécialité, il a souffert même s'il fut gêné par le brouillard : Antoine Dénériaz n'est que 33e (+3.14). Pour s'imposer ce dimanche, il fallait skier vite... et avoir les dieux de la météo dans sa poche. Cléments avec Aksel Lund Svindal, ils l'avaient visiblement désigné comme le vainqueur du jackpot.

0
0