Getty Images

Mayer et Kriechmayr vainqueurs ex aequo de la descente, Feuz s'adjuge le globe de la spécialité

Un feu d'artifice final et Feuz repart enfin avec du cristal

Le 14/03/2018 à 14:07Mis à jour Le 14/03/2018 à 15:40

FINALES A ARE - Souvent placé mais jamais vainqueur d'un globe de cristal en Coupe du monde par le passé, Beat Feuz a obtenu mercredi la consécration en s'adjugeant le petit globe de la descente. Le Suisse a pris la 3e place d'une course ultra-serrée, derrière Matthias Mayer et Vincent Kriechmayr, vainqueurs ex aequo, mais devant Aksel Lund Svindal, son dernier rival pour le titre.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Les deux colosses se sont livrés une ultime bataille. Et celle-ci a tenu toutes ses promesses. Séparés de 60 points à l'aube de cette dernière descente de l'hiver, Beat Feuz et Aksel Lund Svindal auront joué les premiers rôles jusqu'au bout. Troisième de cette "finale" à Are, juste devant son rival norvégien, le Suisse est parvenu à décrocher le premier globe de cristal de sa carrière. La victoire est revenue aux Autrichiens Matthias Mayer et Vincent Kriechmayr, classés dans le même temps et donc ex aequo.

Vidéo - Pour enlever le globe, Feuz n'a eu besoin que d'une 3e place

02:21

Si devant, ça a bataillé sec pour le globe de la spécialité, les quatre flèches tricolores n'ont pas été en reste. Affublé du dossard 1, Adrien Théaux a terminé 11e et a vu ses trois compatriotes le devancer. Héros de Kvitfjell le week-end dernier (3e du Super-G avec son dossard 49), Brice Roger s'est classé 10e (à 0"44) juste derrière Johan Clarey (8e à 0"42). Finalement, c'est celui qui s'est élancé le dernier qui s'est montré le plus rapide chez les "Attacking Croissants". Maxence Muzaton a attendu la dernière sortie de l'hiver pour signer son meilleur résultat (6e à 0"30).

Une immense saison

Double vainqueurs de cette descente-sprint, le duo Mayer-Kriechmayr a devancé de 0"04 le nouveau roi de la discipline. Vainqueur à Lake Louise et Garmisch-Partenkirchen, deuxième à Beaver Creek, Kitzbühel et Kvitfjell, Feuz aura signé une saison de grande classe et conservé 70 points d'avance sur Svindal (682 contre 612). La saison dernière, l'Italien Peter Fill avait conservé son trophée avec 454 points. C'est dire à quel point le Suisse et le Norvégien ont survolé les débats cette année.

Souvent placé dans la discipline (2e en 2012, 7e en 2015, 5e en 2016 et 4e l'an passé), Beat Feuz tient donc enfin son premier trophée en Coupe du monde. Un globe bien mérité.

Vidéo - Kriechmayr pensait lever les bras seul à Are...

01:52

Vidéo - Après son titre olympique en Super-G, Mayer a confirmé en descente

02:02
0
0