Les slalomeurs de l'équipe de France, qui restent sur un double podium mardi à Schladming (Noël 2e, Pinturault 3e), se présentent à Chamonix avec des objectifs bien différents pour deux slaloms samedi et dimanche, dernières courses techniques avant les Mondiaux de Cortina (8-21 février). Mais le programme pourrait être perturbé par le temps exécrable qui règne sur la vallée de l'Arve, où les températures positives favorisent la pluie qui s'abat quasiment sans discontinuer depuis jeudi et devrait continuer jusqu'à samedi.

. Pinturault : objectif gros globe

Alexis Pinturault reste sur deux podiums en slalom (3e à Flachau puis à Schladming mardi), deux excellentes performances pour lui qui vise le classement général de la Coupe du monde.
Chamonix
"Il est doué dans tout ce qu'il fait" : Aux sources du phénomène Clément Noël
29/01/2021 À 09:39
Avec une menace en moins depuis la blessure du tenant du titre norvégien Aleksander Aamodt Kilde, Pinturault est largement en tête, 253 points devant Marco Odermatt. Il peut enfoncer le clou ce week-end comme le Suisse ne dispute pas les slaloms.
Attention cependant à la potentielle remontée de l'Autrichien Marco Schwarz, redoutable en slalom (6 podiums dont deux victoires en sept courses, large leader d la spécialité) et 3e à 294 points au général.
https://i.eurosport.com/2021/01/17/2973199.jpg

. Noël: la victoire à tout prix

Après un début de saison frustrant, Clément Noël a de nouveau goûté au podium, deux fois sur les trois derniers slaloms (2e à Flachau puis à Schladming mardi), sans parvenir encore à skier parfaitement sur deux manches complètes.
Avec trois victoires par saison ces deux derniers hivers, la saveur du succès lui manque et il en fait son seul objectif, maintenant qu'il est largement distancé dans la course au petit globe (6e à 216 points).

. Muffat-Jeandet : un premier podium

Le polyvalent Victor Muffat-Jeandet, très à l'aise en slalom en début d'hiver, n'avait jamais semblé aussi proche de cueillir son premier podium en carrière dans la discipline. Après avoir manqué une belle opportunité à Madonna di Campiglio fin décembre (2e de la première manche, sorti en deuxième), il doit retrouver son ski, qui s'est délité depuis quatre courses (aucun top-10).

. Grange: monsieur Mondiaux

A 36 ans, Jean-Baptiste Grange ne semble plus pouvoir jouer les premiers rôles chaque weekend. Revenu d'une grave blessure au genou gauche il y a deux ans, le vainqueur du petit globe en 2009 reste capable de jolis coups, comme en atteste sa 6e place à Madonna di Campiglio fin décembre.
Une opportunité énorme se présente justement à lui dans moins d'un mois avec le slalom des Mondiaux de Cortina le 21 février, alors qu'il est déjà double champion du monde (2011 et 2015) et médaillé de bronze (2007). A lui de profiter de Chamonix pour se rassurer et améliorer son classement mondial (20e actuellement) pour maximiser ses chances.
Chamonix
Muffat-Jeandet, symbole de la montée en puissance française
31/01/2021 À 16:46
Chamonix
Muffat-Jeandet : "Continuer dans cette voie et, un jour, le podium sera de mon côté"
31/01/2021 À 14:14