Clément Noel ne cessait de tourner autour de la victoire depuis le début de l’hiver. Il la tient enfin. Le Français a retrouvé la joie du succès ce samedi en devançant Ramon Zenhaeusern (+0”16) et Marco Schwarz (+0”19). C’est sa 7e victoire en carrière, un an après la sixième, remportée ici-même au pied du Mont-Blanc. Après ses deuxièmes places à Flachau et Schladming, le Vosgien retrouve donc les sommets et tentera d'y rester dimanche pour le deuxième slalom prévu à Chamonix, le dernier avant les Mondiaux de Cortina d'Ampezzo.

Maîtrise et intensité : 357 jours après, Noël a parfaitement géré pour renouer avec le succès

Chamonix
Muffat-Jeandet, symbole de la montée en puissance française
31/01/2021 À 16:46
Idéalement placé après la première manche (3e à trois centièmes de Schwarz), Clément Noel a récité son ski lors de la seconde avant de commettre une faute sur le bas du parcours. On a craint qu’elle lui coûte la victoire, dans un scénario déjà vu cet hiver à Zagreb et Adelboden. Mais ça n’a pas été le cas, Schwarz et Zenhaeusern ayant accumulé trop de débours sur le haut (respectivement 56 et 63 centièmes de retard au 2e intermédiaire) pour espérer totalement revenir par la suite. Ce succès devrait faire un bien fou au moral du Français, qui connaissait jusque-là un hiver frustrant mais semblait néanmoins monter en puissance avec deux places de 2e (Flachau et Schladming) entrecoupées d’un petit abandon lors des trois dernières courses.
Vainqueur mardi à Schladming et seul slalomeur à posséder deux victoires cet hiver, Schwarz a manqué la passe de trois mais fait une excellente opération dans la course au petit globe. Son premier poursuivant, Sebastian Foss-Solevaag (9e), pointe à 162 points avant les trois derniers slaloms de l’hiver. Clément Noel remonte à la 3e place du classement avec 176 points de retard.

Une petite faute qui coûte très cher pour Schwarz

Nouveau top 10 pour Pinturault, remontée folle pour Aerni

Huitième de la première manche, Alexis Pinturault a conservé son rang lors de la seconde (8e à 89 centièmes) pour aller cueillir de nouveaux gros points au général. Son nouveau dauphin, Marco Schwarz, pointe à 266 unités. Victor Muffat-Jeandet s’est classé 13e (+1”37). Jean-Baptiste Grange prend une 20e place assez frustrante (+1”69).
Rescapé du premier run (30e), le double champion du monde s’est élancé sur un revêtement parfait lors de la manche finale. Un réel avantage ce samedi vu la dégradation très rapide de la Verte des Houches. Mais il n’en a pas pleinement profité en raison d’une faute majeure sur le haut du tracé. La grosse remontée a ainsi été signée par Luca Aerni, passée du 29e au 4e rang (+0”47) en signant de très loin le meilleur temps de la manche (88 centièmes de mieux que Christian Hirschbuehl).
Chamonix
Muffat-Jeandet : "Continuer dans cette voie et, un jour, le podium sera de mon côté"
31/01/2021 À 14:14
Chamonix
Pinturault : "Il y a eu un gros manque de sel sur la seconde manche"
31/01/2021 À 14:12