Les vaincues des JO ont parfaitement réagi. En l'absence d'Ester Ledecka, championne olympique de la discipline, ce sont celles qui l'accompagnaient sur le podium de Pyeongchang qui ont joué les premiers rôles ce samedi à Crans-Montana. Et, à ce jeu-là, c'est Tina Weirather qui a été la grande gagnante du Super-G, remportant ainsi sa 2e course de la discipline de l'hiver. En devançant Anna Veith (2e) et l'étonnante Wendy Holdener (3e), la Liechtensteinoise reprend du même coup le dossard rouge de leader de la spécialité à Lara Gut, seulement 7e en Suisse.

Crans-Montana
Brignone surprend, Holdener repousse l'échéance pour Shiffrin
04/03/2018 À 13:29

Weirather a réussi le coup parfait : son super-G victorieux en vidéo

Tina Weirather savait qu'elle avait un gros coup à jouer à Crans-Montana, lors de l'avant-dernier Super-G de la saison. Venue en Coupe d'Europe sur la piste suisse en repérage, elle s'est servie de sa connaissance du moindre piège pour réaliser le run parfait. Sur une course très courte (elle s'impose en 1'02''17), la Liechtensteinoise n'a commis aucune faute, profitant de la longue partie de glisse initiale pour prendre de l'avance avant de tailler le mur final.

Elle pourra également dire merci à Anna Veith, en tête au dernier intermédiaire avant de sortir large. Une faute qui lui coûte sans doute la victoire (2e, + 0''36) que les Françaises n'auront même pas entraperçue. La meilleure d'entre elles, Laura Gauche, n'a pris que la 27e place (+ 1''30), juste devant Romane Miradoli (30e, + 1''49).

Holdener maintient un semblant de suspense au général

Malgré un joli tire groupé (quatre dans les neuf premières), les Suissesses ont laissé échapper la victoire et doivent se contenter d'une seule fille sur le podium. On attendait Lara Gut, dossard rouge de leader de la discipline sur les épaules, mais la 4e de l'épreuve à Pyeongchang s'est raté sur la partie de glisse (+ 0''54), terminant à la 7e place (+ 0''59). Une vraie déception qui lui coûte sa place de leader en Super-G, perdue au profit de Weirather. Avant la dernière course de la discipline, lors des finales à Äre, la Lichtensteinoise compte 46 points d'avance sur la Suissesse, son dernier adversaire.

Mais la vraie bonne surprise de la journée est venue d'une autre Suissesse, Wendy Holdener. Plus technicienne sur le papier, la championne olympique de géant a profité d'un tracé court et aux virages assez courts pour réussir – de très loin (elle n'avait jamais fait mieux que 19e) - la meilleure performance de sa carrière en vitesse et s'offrir une superbe 3e place. Un résultat inattendu qui lui permet de revenir "seulement" à 611 points de Mikaela Shiffrin au classement général. A sept courses de la fin de la saison, le suspense existe donc toujours pour le gros globe. Au moins un petit peu.

Crans-Montana
Très précise et en monde "full attack", Brignone a surpris son monde sur le slalom
04/03/2018 À 13:23
Crans-Montana
Goggia en tête après le super-G, Holdener placée
04/03/2018 À 10:50