Panoramic

Valentin Giraud Moine s'est luxé les deux genoux en chutant

Pas de fractures mais une luxation des deux genoux pour Giraud Moine
Par AFP

Le 27/01/2017 à 21:00Mis à jour Le 28/01/2017 à 14:09

GARMISCH - Valentin Giraud-Moine, blessé vendredi lors de la descente de Garmisch-Partenkirchen, présente "une luxation des deux genoux", et non des fractures comme évoqué après sa chute. L'annonce a été faite via un communiqué par la Fédération française de ski.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

La saison de Valentin Giraud Moine a failli virer au cauchemar. Deuxième la semaine dernière sur la terrible Streif de Kitzbühel, le descendeur s'est luxé les deux genoux, selon la Fédération française de ski, après une violente chute survenue vendredi lors de la descente disputée à Garmisch-Partenkirchen. Et ce, alors que les premières informations évoquaient une double fracture.

"Il a été très rapidement pris en charge et bilanté à l'hôpital de Garmisch, puis admis en soin intensif (procédure habituelle pour ce genre de blessure)", explique la FFS dans un communiqué. "Il sera rapatrié en France dès que possible pour la suite de la prise en charge de ses blessures."

Parallèlement, le comité d'organisation, cité par l'agence SID, parle aussi de blessures ligamentaires, affirmant que le skieur avait été placé "sous narcose" pour les premières manipulations.

Fayed touché au genou droit

La veille, il avait confié à l'AFP que l'entraînement avait été difficile : "J'avais les jambes lourdes, la neige est spéciale, abrasive", avait-il expliqué, tout en espérant comme toujours faire un résultat : "Il y a une partie de glisse au milieu de la descente qui me convient bien", avait-il dit.

Par ailleurs, Guillermo Fayed a également été touché lors de cette première descente courue à Garmisch. La FFS a indiqué que le skieur français, qui n'avait pas été au bout du tracé, souffre "contusion osseuse du plateau tibial externe du genou droit. La FIS affirme que "son retour sur les skis sera déterminé en fonction de la douleur et de la rééducation."

Valentin Giraud-Moine à Kitzbühel

Valentin Giraud-Moine à KitzbühelAFP

0
0