Getty Images

Garmisch - Partenkirchen - Première victoire en carrière pour Stephanie Venier sur la descente

Venier débloque son compteur

Le 27/01/2019 à 13:35Mis à jour Le 27/01/2019 à 14:07

GARMISCH - PARTENKIRCHEN - La vice-championne du monde Stephanie Venier a enfin débloqué son compteur de victoires en Coupe du monde en remportant la descente ce dimanche. Romane Miradoli, hors du coup, est hors du top 10.

Première victoire en carrière pour Stephanie Venier. La vice-championne du monde a enfin débloqué son compteur de victoires en Coupe du monde en remportant la descente de Garmisch-Partenkirchen ce dimanche. L'Autrichienne de 25 ans s'est imposée devant l'Italienne Sofia Goggia, 2e comme la veille en super-G pour son retour à la compétition, et l'Allemande Kira Weidle, dont c'est seulement le 2e podium en carrière. Pas de top 10 pour Romane Miradoli, passée à côté de sa course.

Lauréate des deux premières descentes de l'hiver à Lake Louise et vainqueure la veille du super-G, Nicole Schmidhofer conserve son dossard rouge de leader de la discipline. L'Autrichienne a pourtant déçu ce dimanche (7e à 1''03). Mais ses rivales n'en ont pas profité, Ilka Stuhec se classant 5e (+0''85) et Ramona Siebenhofer 10e (+1''37).

Il a fallu jouer de patience pour connaître le sort de cette descente, indécise comme prévu. Même sans être brillante, Stephanie Venier a su faire parler sa vitesse pour décrocher son premier succès en carrière. Un engagement certes peu technique mais salvateur sur la deuxième partie du tracé. De l'engagement, il en fallait sur une piste qui a causé bien des frissons plus que des bobos. L'Autrichienne Caroline Huetter a notamment terminé sa course dans les filets après une dizaine de secondes seulement mais à 130 kilomètres/heure. La course a d'ailleurs été arrêtée définitivement après le dossard 42 et la chute de Federica Sosio.

Ces plusieurs interruptions ont longtemps retardé l'échéance, sans conséquence. Comme le résultat du jour au classement de la spécialité tant les cadors sont dans l'ensemble passées à côté. La Tricolore Romane Miradoli a manqué l'occasion d'en tirer profit en terminant à la 17e place, égalant sa moins bonne prestation d'un hiver jusque là régulier autour du Top 10. A charge de revanche, ce dès le week-end prochain à Maribor, en Slovénie.

0
0