Getty Images

1re manche : Worley et Shiffrin en embuscade, Mowinckel surpuissante

Worley et Shiffrin en embuscade, Mowinckel surpuissante

Le 24/11/2018 à 16:45Mis à jour Le 24/11/2018 à 17:25

KILLINGTON - La logique pouvait difficilement mieux être respectée lors de la première manche du géant de Killington samedi, avec les sept premières au général de la Coupe du monde aux sept premières places. La Norvégienne Ragnhild Mowinckel a frappé fort en signant le meilleur chrono. Tessa Worley (4e) et Mikaela Shiffrin (6e) sont aussi bien placées.

Pas de surprise à Killington ! La première manche du géant américain s'est jouée entre les toutes meilleures mondiales et c'est finalement la Norvégienne Ragnhild Mowinckel qui a pris les commandes de l'épreuve. Auteur d'un run de haut niveau, elle a devancé l'Italienne Federica Brignone (+0''37) et l'Autrichienne Stéphanie Brunner (+0''44). Les deux grandes favorites, la Française Tessa Worley (4e, +0''52), et l'Américaine Mikaela Shiffrin (6e, +0''67), sont en embuscade avant la deuxième manche (18h45).

On attendait Worley ou Shiffrin, on a eu Ragnhild Mowinckel. La Norvégienne de 26 ans, victorieuse du géant d'Ofterschwang et vice-championne olympique de la discipline l'an dernier, a réalisé la manche parfaite, alliant précision et prise de risque, pour creuser de gros écarts et prendre une option sur la victoire en reléguant sa dauphine, Federica Brignone, à près de quatre dixièmes (+ 0''37). Mais la native de Molde est encore loin d'être à l'abri d'un retour. Notamment de la part des deux favorites de ce géant.

Worley à l'affut pour la victoire, Barioz pour un top 10

Partie avec le dossard 1, l'Américaine Mikaela Shiffrin a établi le premier temps de référence mais a très vite compris que sa performance ne suffirait pas. La voilà déjà releguée à 0''25 du podium. Surtout, elle devra reprendre du temps en seconde manche à ses deux grandes rivales, l'Allemande Viktoria Rebensburg (+ 0''14) et à la Française Tessa Worley (+ 0''15). Appliquée et posée, la Haut-Savoyarde a sorti une première manche solide, même s'il lui aura manqué de la vitesse pour rivaliser avec Mowinckel.

Du coup, la Française devra lâcher les chevaux en seconde manche pour espérer remporter un deuxième succès en deux géants après sa victoire à Sölden et faire une bonne opération dans la course au globe de la spécialité. Deux autres Tricolores participeront à cette deuxième manche puisque Taina Barioz a réussi une grosse performance (11e, +1''17) tandis qu'Adeline Mugnier est passée de justesse (29e, +2''09). Ça lui suffira pour s'élancer dans les premiers dossards en début de soirée.

0
0