Kitzbühel: Pinturault rate le podium, Neureuther le domine

Pinturault rate le podium, Neureuther le domine

Le 24/01/2014 à 16:56Mis à jour Le 24/01/2014 à 23:59

Après Bormio, Felix Neureuther signe à Kitzbühel son deuxième succès de l'hiver en slalom devant Kristoffersen et Thaler. Alexis Pinturault est quatrième.

Cela restera comme une des images de l'hiver : Marcel Hirscher a failli, Felix Neureuther en a profité. Alors qu'il dominait aisément la seconde manche du slalom de Kitzbühel, le leader du classement de la spécialité, vainqueur de la première manche, a enfourché à mi-parcours. Une défaillance rare, voire très rare pour l'Autrichien qui avait déjà connu pareille mésaventure à Val d'Isère. Prostré sur le haut du mur qui l'a condamné, le champion du monde en titre est resté pantois pendant quelques secondes avant de repartir pour l'honneur. Hirscher laisse en Autriche quelques illusions et surtout des points au classement de la Coupe du monde.

Beau vainqueur, Felix Neureuther, deuxième de la première manche, a donc confirmé que cette partie de saison pré-olympique était la sienne. L'Allemand s'impose pour la deuxième fois de sa carrière à Kitzbühel (après 2010) et revient à 38 points de son rival au classement de la spécialité. C'est son troisième succès cet hiver après Bormio (slalom) et Adelboden (géant). Henrik Kristoffersen, qui signe un troisième podium cette saison après Levi et Adelboden, fait un beau deuxième à +0"57 . Patrick Thaler, autre homme en forme cette saison, boucle le podium à +0"82.

Pinturault enchaîne

Tracée par David Chastan, l'entraîneur de l'équipe de France, cette seconde manche, la première disputée en soirée sous la lumière des projecteurs en Autriche, a donné un peu plus de spectacle que la première et surtout plus de vitesse aux athlètes. La bonne note est revenue dans un premier temps à Daniel Yule. L'ouvreur de cette seconde manche a profité de sa position de choix pour claquer un chrono de qualité et prendre un Top 10 plus que bienvenue pour lui et l'équipe de technique suisse. Au final, seulement six hommes sont passés devant le jeune Helvète.

0
0