Le vétéran et leader de l'équipe de France Johan Clarey est lourdement tombé à la fin de la deuxième descente d'entraînement de la Coupe du monde de ski alpin de Kitzbühel (Autriche) jeudi, mais ne souffre pas de blessure majeure.

Clarey a été déséquilibré lors du dernier saut avant la ligne d'arrivée et a terminé sa course dans les filets de sécurité. "Je n'ai pas de grosse blessure mais j'ai mal partout, notamment au bras à cause d'un gros choc dans les filets, a-t-il expliqué en zone mixte. J'espère pouvoir être d'aplomb demain mais ce n'est pas gagné. Je fais une petite erreur, je suis un peu derrière, je prends le vent sous les skis, j'essaie de rattraper mais, à 140 km/h, c'est trop tard."

Kitzbühel
Dernier à s'élancer, 8e à l'arrivée, Bailet a créé l'exploit : son Super-G en vidéo
25/01/2021 À 12:40

Mausefalle, Steilhang, Hausbergkante et schuss d'arrivée : la mythique Streif décryptée

Johan Clarey, qui a fêté ses 40 ans au début du mois, est à la recherche de la première victoire de sa carrière et reste sur un solide début de saison (trois top 10 en descente et en super-G). Les skieurs ont rendez-vous avec deux descentes vendredi et samedi puis un super-G dimanche dans la station la plus célèbre du ski mondial. Après l'Américain Ryan Cochran-Siegle mercredi, l'Autrichien Vincent Kriechmayr a été le plus rapide de la descente d'entraînement jeudi.

Kitzbühel
Impeccable jusqu'au bout, Kriechmayr mate enfin la Streif : sa victoire au Super-G en vidéo
25/01/2021 À 11:47
Kitzbühel
Kriechmayr a sauté sur l'occasion, Bailet a surpris son monde
25/01/2021 À 11:14