Getty Images

Mikaela Shiffrin remporte le géant et un 53e succès en Coupe du monde, Tessa Worley 2e

Shiffrin seule au monde, Worley tient son rang

Le 15/01/2019 à 14:01Mis à jour Le 15/01/2019 à 14:29

COUPE DU MONDE - Mikaela Shiffrin continue sa moisson de victoires. L'Américaine a très largement dominé la concurrence, mardi, lors du géant de Kronplatz et signé une 53e victoire en Coupe du monde. La skieuse de Vail a devancé Tessa Worley, 2e à +1"21 et Marta Bassino, 3e à +1"57. La voilà avec le dossard rouge de la spécialité.

Il n'y aura jamais eu de suspense. Largement en tête à l'issue de la première manche, Mikaela Shiffrin n'a pas tremblé lors de la seconde pour remporter, mardi, son 10e succès de la saison à l'occasion du géant de Kronplatz. Dans la station italienne, l'Américaine a devancé la Française Tessa Worley (+ 1''21) et l'Italienne Marta Bassino (+ 1''57) et en profite pour s'emparer du dossard rouge de leader de la spécialité.

Quand elle est à ce niveau-là, elle n'a toute simplement pas de concurrence. Aérienne dans le mur, rapide comme personne sur le bas, la skieuse de Vail avait donné la leçon en première manche, repoussant toute la concurrence à près d'une seconde et demie. De quoi gérer en seconde ? Pas vraiment le caractère de l'Américaine. Si elle a pris moins de risques, Shiffrin a surtout développé le ski qu'on lui connait, avec une maitrise incomparable de la pente. Avec succès puisque deux filles seulement ont terminé à moins de deux secondes, sept à moins de trois et treize à moins de quatre. Des écarts abyssaux.

Un quatrième podium pour Worley

Pourtant, ses adversaires sont loin d'être passées à côté de leur journée, à commencer par Tessa Worley. Dauphine finale de l'Américaine, la Française avait déjà fait mieux que limiter la casse en première manche. En seconde, la skieuse du Grand-Bornand s'est même permise de battre Shiffrin (+ 0''18). Une petite satisfaction seulement. Elle se consolera avec son quatrième podium de la saison, en cinq courses. Elle a devancé sur la boite l'Italienne Marta Bassino, qui a signé son premier podium depuis le combiné de Lenzerheide, le 26 janvier 2018.

Au-delà de Worley, la journée a été belle pour les géantistes françaises puisqu'elles ont été quatre à se qualifier pour la seconde manche. Si Clara Direz n'a pas su confirmer (21e après son 17e temps de la première manche), Coralie Frasse Sombet (12e, + 3''81) et Romane Miradoli (19e, + 4''61) ont réalisé leur meilleur résultat en géant de la saison. Mais elles ne vivent pas le même univers que Shiffrin.

0
0