Getty Images

Super-G : Victoire et petit globe pour Kjetil Jansrud, podium pour Brice Roger !

La totale à domicile pour Jansrud, le podium pour Roger !

Le 11/03/2018 à 11:38Mis à jour Le 11/03/2018 à 12:53

KVITFJELL - Kjetil Jansrud a fait les choses en grand en cumulant victoire et petit globe du super-G, dimanche à domicile. Le Norvégien a devancé le Suisse Beat Feuz de 0"22 et le Français Brice Roger de 0"33. Il s'agit du premier podium tricolore en vitesse cette saison.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Il l'a fait. Véritable spécialiste de l'Olympiabakken, Kjetil Jansrud s'est offert un 7e succès sur la piste de Kvitfjell en remportant ce dimanche le Super-G, dernière course avant les finales. Le Norvégien, qui a devancé le Suisse Beat Feuz (+ 0''22), en profite du même coup pour glaner le petit globe de la discipline, avant même la dernière épreuve. Parti avec le dossard 49, Brice Roger a réussi une course sensationnelle pour offrir à l'équipe de France de vitesse son premier podium de l'hiver (3e, + 0''33).

On n'y croyait plus. Du moins, par pour aujourd'hui. Depuis le début de la saison, les Français n'y arrivaient pas en vitesse et, à la sortie des premiers dossards, on voyait mal comment cette mauvaise série pouvait s'arrêter. Les deux meilleures cartes tricolores s'étaient manquées, Adrien Théaux (12e, + 0''86), comme le 4e des derniers JO, Blaise Gienzendanner (22e, + 1''05). Tout semblait indiquer que le podium de l'épreuve, aux deux tiers norvégien avec l'étonnant Adrian Smiseth Sejerstred à la 3e place, ne bougerait plus. C'était sans compter sur Brice Roger.

Troisième sacre en Super-G pour Jansrud

Dossard 49 simplement mais en grande forme (3 top 10 de suite en descente dont celle de samedi), le Borain a profité des excellentes conditions de neige à Kvitfjell pour sortir la course de son année. Serein, puissant, son ski extérieur stable, tactiquement juste lors des moments-clés, Brice Roger a toujours été au contact, de haut en bas. Et il fallait bien cela pour aller décrocher la 3e place, juste devant Sejerstred (pour un centième !). Son deuxième podium en carrière après celui décroché au super-G de Méribel en mars 2015. Dire qu'il n'a pas décroché le moindre top 10 dans la discipline entre temps…

Loin de toutes ses considérations, Kjetil Jansrud a encore montré qui était le patron à Kvitfjell. Vainqueur ici pour la 5e fois en Super-G (après 2012, 2014, 2015 et 2016), le Norvégien a offert un nouveau récital de justesse, de puissance et de maitrise tactique. Constamment à l'attaque, phénoménal sur les parties de glisse, le natif de Stavanger n'a jamais laissé le moindre doute planer. Avec ce deuxième succès de la saison dans la discipline, Jansrud s'est d'ores et déjà assuré le petit globe du Super-G, son troisième en carrière après 2015 et 2017, bien aidé par la sortie de piste d'Aksel Lund Svindal. Avant même les finales. Décidément, les champions étaient de sortis ce dimanche.

Beat Feuz vainqueur du super-G de Kvitfjell le 11 mars 2018

Beat Feuz vainqueur du super-G de Kvitfjell le 11 mars 2018Getty Images

0
0