___________________________________________________________
DESCENTE DAMES - LAKE LOUISE
___________________________________________________________
Ski alpin
Montillet a calé
07/12/2003 À 17:00
LA COURSE
Après deux géants et un slalom, les adeptes de la vitesse retrouvaient leur terrain de prédilection vendredi à Lake Louise, pour un week-end canadien placé sous le signe de la glisse (deux descentes et un Super G). On attendait Carole Montillet au tournant, et la Française, qui s'est élancée avec le dossard 24, n'a pas déçu. Pourtant, l'affaire était bien mal engagée. Après une grosse faute sur le haut du tracé, elle accusait neuf dixièmes de retard sur Hilde Gerg. Mais la suite fut parfaite. Grignotant son retard à chaque intermédiaire, Montillet devançait finalement l'Allemande de 16 centièmes, l'Américaine Kirsten Clark complétant le podium.
Carole ne pouvait rêver meilleure entame pour ce qui constituait le véritable coup d'envoi de sa saison. Le bilan d'ensemble est d'ailleurs particulièrement flatteur pour le clan tricolore. Outre la victoire de Carole Montillet, il convient de saluer les belles performances des jeunes Magda Mattel et Anne-Laure Givelet, respectivement 11e et 12e. Mélanie Suchet, 19e, entre également dans les points, au contraire d'Ingrid Jacquemod, très décevante. Décevante, cette première descente de l'hiver le fut aussi pour les divas autrichiennes, Renate Götschl (13e) et Michaela Dorfmeister (18e), qui connaissent décidément un début de saison difficile. Il faut aller jusqu'au septième rang pour trouver trace de la première autrichienne, Alexandra Meissnitzer.
LA VICTOIRE: Carole Montillet
En affublant Carole Montillet du surnom de "Miss Lake Louise", Alexandra Meissnitzer ne croyait pas si bien dire. L'an dernier, la Française avait signé trois podiums en trois jours dans les Rocheuses canadiennes, dont une victoire en descente. Elle peut espérer rééditer cette performance cette année. Carole s'impose pour la deuxième fois de sa carrière à Lake Louise, et totalise désormais cinq succès en Coupe du monde. Par ailleurs, sur ses 17 podiums, Montillet en a acquis sept sur la piste canadienne ! A 30 ans, la skieuse de Villard-de-Lans semble en mesure de franchir un nouveau palier cet hiver. Après le globe de cristal en Super G la saison passée, elle peut tout simplement viser le classement général de la Coupe du monde, surtout en l'absence de Janica Kostelic, hors concours en 2002-2003, mais désormais hors course.
DECLARATIONS
Carole Montillet: "A la première porte, j'ai déjà fait un intérieur, et puis en bas du mur je suis sortie trop bas et cela m'a donné la hargne. Je ne suis pas bien partie, mais j'ai vraiment pris des risques dans la partie technique et puis en bas, je me suis faite toute petite pour ne pas prendre de vent. Je sais qu'en ce moment je peux faire des fautes, parce que j'ai les réflexes pour les rectifier. Je me suis régalée car cela n'a pas été facile dès le départ, il a fallu que je me batte. Je me sens libérée (d'avoir gagné dès le premier jour). La première descente ce n'est jamais évident".
Hilde Gerg: "Je savais que ce ne serait pas facile de courir à cause de la blessure à un genou que je m'étais faite ici l'an dernier. Je suis contente de ce que j'ai fait. Je pense qu'il y a un ou deux virages que je n'ai pas négocié parfaitement. Carole Montillet a réalisé une grande performance. Elle se sent visiblement bien à Lake Louise".
Kirsten Clark: "Je suis contente de mon résultat. Je préfère la neige dure et elle était plus dure aujourd'hui. J'ai bien skié, mais je vais regarder les bandes vidéos ce soir et trouver quelques pertes de temps qui m'ont fait perdre le haut du podium. C'est impressionnant ce que Carole a fait aujourd'hui). Je vais regarder comment elle a fait dans le bas (du parcours) pour voir si je peux gagner de la vitesse là".
Ski alpin
Montillet: "Fière de moi"
07/12/2003 À 09:00
Ski alpin
Montillet remet ça
06/12/2003 À 17:30