AFP

Une belle boîte pour Théaux

Une belle boîte pour Théaux
Par Eurosport

Le 27/11/2011 à 16:57Mis à jour Le 27/11/2011 à 22:32

Superbe troisième du Super-G de Lake Louise, Adrien Théaux s'est offert le deuxième podium de sa carrière dans cette discipline, dimanche. Le Français n'a été devancé que par Aksel Lund Svindal et Didier Cuche, qui est passé tout près du doublé après sa victoire en descente samedi.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Sixième de la descente samedi, Adrien Théaux a fait encore mieux, dimanche. Le skieur de Val Thorens a terminé troisième du Super-G de Lake Louise, dont le départ avait été abaissé en raison des conditions météorologiques. Le Français a confirmé qu'il était en grande forme en ce début de saison et s'est ainsi offert le deuxième podium de sa carrière dans la discipline, après celui de Beaver Creek (2e) le 4 décembre dernier.

C'est Aksel Lund Svindal, parti avec le dossard 26, qui a été le plus rapide sur la piste olympique. Quatorzième de la descente la veille, le Norvégien a signé un run de haute tenue pour priver Didier Cuche du doublé. Longtemps en tête, le Suisse de 37 ans a été dominé de 23 centièmes par Svindal, habitué aux honneurs dans l'Alberta et auteur de sa 15e victoire en Coupe du monde. Après 2005 et 2007, le colosse nordique a dominé pour la troisième fois ce Super-G de Lake Louise. Dossard 44 sur le dos, le Canadien Jan Hudec n'est pas passé loin de la "boîte". Le vice-champion du monde de la descente en 2007 a terminé à un dixième de Théaux.

Disputé dans des conditions très difficiles, ce Super-G était un combat. Il fallait se muer en guerrier pour s'en sortir. Les bourrasques de vent et la neige tombée en abondance dans la station canadienne ont souvent perturbé le bon déroulement de la course. Gauthier de Tessières peut en témoigner. Victime d'une violente sortie de piste, le géantiste de l'Alpe d'Huez a terminé sa course dans les filets. Resté de longues minutes au sol, visiblement touché à l'épaule droite et au genou gauche, le Français s'est finalement relevé. Aucune information sur son état de santé n'a filtré pour l'instant. Sixième de la descente samedi, Johan Clarey s'est offert un magnifique top 10 (10e). Vivement Beaver Creek le week-end prochain.

0
0