From Official Website

Fill s'offre une première

Fill s'offre une première
Par Eurosport

Le 29/11/2008 à 17:10Mis à jour

Parti parmi les premiers, Peter Fill a profité de son petit dossard (le 10) pour remporter la descente de Lake Louise, la 1re victoire de sa carrière. Le podium est encore plus surprenant puisque l'Italien est flanqué de Carlo Janko (dossard 65 !) et de H

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Ce samedi, dans les Rocheuses canadiennes, pour briller lors de la première descente de l'hiver, à Lake Louise, il fallait s'élancer parmi les dix premiers dossards. Ou alors partir au moment où tout le monde regagne son hôtel. Peter Fill et Carlo Janka ne diront pas le contraire. Sur un terrain de jeu - l'Olympic Run - peu propice aux coups de folie et à de grandes différences techniques, l'Italien a été le meilleur avec un chrono de 1'47"40. Parti avec le "bib" n°10, le skieur du Haut-Adige s'est offert la première victoire de sa carrière en Coupe du monde. A la surprise générale, tant l'Italien de 26 ans n'était pas attendu pour lutter avec les meilleurs.

Et que dire du reste du podium ? Alors que tout semblait être joué, le Suisse Carlo Janka a créé la surprise en se classant 2e à 8 centièmes du vainqueur. Avant ce podium, le Suisse et son dossard 65 n'avaient jamais fait mieux que 18e lors d'une descente de Coupe du monde. Le Suédois Hans Olsson (dossard 5) a quant à lui pris la troisième place à 16 centièmes de Fill après avoir profité de son petit dossard (5). Quant à Georg Streitberger (dossard 3), il a longtemps cru compléter le podium, à 21 centièmes. Celui-ci a également signé le meilleur résultat de sa carrière en descente en se classant 4e. Lake Louise réussit à l'Autrichien puisque en novembre 2007, le skieur de Maishofen avait pris la 9e place, qui restait avant ce samedi son meilleur résultat en descente de Coupe du monde.

Clarey, excellent 12e

Dix-septième ici-même l'hiver dernier, Aksel Lund Svindal s'est probablement rassuré en s'octroyant la 7e place, à 39 centièmes de Peter Fill. De retour au premier plan après un exercice 2007-2008 mis à mal par une grave blessure provoquée par une terrible chute à Beaver Creek, le Norvégien efface sa mauvaise première manche du slalom de Levi il y a deux semaines.

Favori de cette descente de Lake Louise, Bode Miller est, lui, passé quelque peu à côté. Le natif de Franconia a pris une décevante 16e place (+0"69), juste devant l'Autrichien Hermann Maier. Le Suisse Didier Cuche a connu l'enfer. Traînant souvent sous la porte, le Suisse n'a pas été en mesure de produire une vitesse constante. L'Helvète a terminé très loin des meilleurs (32e à 1"66). Son compatriote Daniel Helbrecht a profité de sa 11e place pour reprendre le commandement au classement général de la Coupe du monde, avec 124 points (Jean-Baptiste Grange, 2e, en possède 122).

Dans le clan français, on s'en est sorti avec les honneurs. Son dossard n°1 sur les épaules, Adrien Théaux s'est classé 20e (+0"82). Johan Clarey ne doit pas regretter d'avoir pris le départ. Victime d'une fracture de l'humérus il y a un mois, le Tricolore a attendu le dernier moment et le feu vert des médecins pour s'aligner. Avec réussite, puisqu'il a pris une très belle 12e place (+0"59), soit deux rangs de moins que son compatriote David Poisson (+0"65). De quoi donner un peu de baume au coeur à une équipe de France de vitesse en manque de résultats depuis la victoire de Pierre-Emmanuel Dalcin à Val d'Isère en janvier 2007.

0
0