Léger soulagement. "C'est important d'être en tête", a réagi Alexis Pinturault, leader du classement général, après l'annulation de la descente des finales de la Coupe du monde mercredi, une bonne nouvelle pour lui face à son rival Marco Odermatt, plus à l'aise dans la discipline. "Ça change un peu, parce que j'avais prévu de faire l'entraînement de la descente, et potentiellement la descente elle-même. Ce qui change surtout, c'est de ne pas savoir comment est la piste, comment ça sera pour demain" jeudi, pour le super-G, a-t-il indiqué à plusieurs médias.
"Demain, les filles seront avant nous, ça aidera aussi pour donner la meilleure des pistes, ça tassera la neige, la météo est annoncée bonne, les conditions sont réunies pour faire une belle course pour le super-G", a-t-il ajouté. Pour la descente, ça fait partie de notre sport. Ça fait deux descentes annulées, après Saalbach (il y a deux semaines, à cause du brouillard). Sur les finales, c'est important d'être en tête avant, parce que les dernières épreuves ne sont jamais replacées."
Lenzerheide
Récitals, coup de pouce et consécration finale : Les 7 moments de la saison de Pinturault
21/03/2021 À 18:56
Le skieur français compte toujours 31 points d'avance au classement général sur le Suisse Marco Odermatt, avec encore trois courses à disputer (super-G jeudi, géant samedi, slalom dimanche). "La piste est belle, technique, elle est loin d'être facile, avec pas mal de mouvements de terrain, il faudra être à l'attaque, faire une bonne reconnaissance et être assez confiant vis-à-vis de ce que je peux faire", a-t-il annoncé à propos du super-G.
Lenzerheide
Pinturault: "Malgré ma fatigue, je voulais finir en beauté sur le slalom"
21/03/2021 À 14:16
Lenzerheide
Dernier run festif avec du champagne à l'arrivée : Grange part à la retraite heureux
21/03/2021 À 13:31