Que vous inspirent les écarts très serrés du jour ?

Mikaela Shiffrin : J'ai eu un peu de chance, c'est dingue. Je savais que Sofia (Goggia, 2e) et Corinne (Suter, 3e) avaient fait deux bons passages, je savais que si je voulais gagner il fallait que je sois agressive, j'ai pris beaucoup de risques. Heureusement on avait très bien reconnu la piste et les bonnes trajectoires avec mes coaches.

Mondiaux
Shiffrin, de l'or à toute vitesse
05/02/2019 À 12:59

Quelle émotion avez-vous ressenti en voyant Lindsey Vonn chuter (juste après son passage) ?

M.S. : J'ai eu cette émotion superbe en passant la ligne avec le meilleur temps, puis j'ai tourné la tête et vu ma coéquipière, l'une des plus grandes skieuses, avoir cette chute. C'est un sport extrême, on prend des risques, ces choses arrivent. Je suis très heureuse qu'elle aille bien (...) Elle (Vonn) a eu une carrière incroyable, il faut la remercier. J'espère qu'elle pourra faire une belle course en descente (dimanche), qu'elle puisse faire des adieux pas parfaits, ce n'est jamais le cas, mais comme elle les espère.

Super-G : Une grosse chute et une énorme frayeur pour Vonn

Cette victoire d'entrée vous enlève-t-elle un peu de pression ?

M.S. : Clairement ça m'enlève un peu de pression. J'aurais très bien pu ne rien gagner sur ces championnats. On peut toujours arriver sur un championnat ou des Jeux olympiques en pensant gagner des tas de médailles et rentrer avec rien du tout. Je suis très heureuse que ça ait aussi bien marché aujourd'hui.

Propos recueillis en conférence de presse

Deux centièmes... Shiffrin a écoeuré Goggia pour arracher le titre mondial du super-G

Sestriere
Brignone et Vlhova ex aequo, Shiffrin à un centième : un géant de folie à Sestrières !
18/01/2020 À 14:13
Killington, VT
Shiffrin, toujours plus près des étoiles
01/12/2019 À 21:37