Getty Images

Siebenhofer prend les devants, Holdener en course pour conserver son titre

Siebenhofer prend les devants, Holdener en course pour conserver son titre

Le 08/02/2019 à 12:34Mis à jour Le 08/02/2019 à 15:04

MONDIAUX ARE - Les favorites ont répondu présent. Dans des conditions très compliquées, Ramona Siebenhofer a pris la tête du combiné à l'issue de la descente, vendredi. L'Autrichienne a devancé la Slovène Ilka Stuhec (+ 0''01) et la Norvégienne Ragnhild Mowinckel (+ 0''06) mais elle aura bien du mal à rêver à un podium.

Les favorites ont répondu présentes. Dans des conditions très compliquées, Ramona Siebenhofer dominé la descente du combiné des Mondiaux d'Äre, vendredi. L'Autrichienne a devancé la Slovène Ilka Stuhec (+ 0''01) et la Norvégienne Ragnhild Mowinckel (+ 0''06) mais aura bien du mal à rêver à un podium. La faute aux prestations des cadors de la discipline, à l'image de la tenante du titre, la Suissesse Wendy Holdener (5e, + 0''42), mais aussi de la Slovaque Petra Vlhova (8e, + 0''72), spécialistes du slalom. Unique Française au départ, Anne-Sophie Barthet n'est que 26e (+ 1''81).

On s'attendait à ce que les conditions climatiques compliquées (chute de neige et visibilité moindre) pénalisent les spécialistes de la vitesse et ça n'a pas manqué. Sur une descente raccourcie avec un départ au niveau de celui du Super-G, elles ont toutefois réussi à prendre les devants. Victorieuses des deux descentes de Cortina d'Ampezzo, l'Autrichienne Ramona Siebenhofer a fait parler ses qualités de glisse sur une piste peu piégeuse et peu rapide pour devancer une autre spécialiste, Ilka Stuhec (+ 0''01).

Holdener ou Vlhova ?

Mais toutes deux auront bien du mal à résister lors du slalom. Les écarts créés sur les techniciennes ne suffiront sans doute pas. Car les spécialistes du slalom comme Wendy Holdoner ont su exploiter au maximum une piste qui favorisait l'engagement et la précision. La Suissesse, tenante du titre, fait toujours figure de grande favorite après sa 5e place (+ 0''42) mais elle devra sortir une course très solide pour conserver son titre.

Car elle devra se méfier de Petra Vlhova. Surprenant 8e temps (+ 0''72), à égalité avec Lindsey Vonn, la Slovaque a sorti une descente remarquable pour se positionner comme la rivale principale d'Holdener. D'autant que Vlhova est en pleine confiance depuis un mois et demi, avec quatre succès en Coupe du monde. Et ce, malgré les bonnes performances en descente de Federica Brignone (6e, + 0''60) ou de Ricarda Haaser (7e, + 0''61). Seule Française au départ, Anne-Sophie Barthet n'a pas réalisé de miracle et a dû se contenter de la 26e place (+ 1''81).

Vidéo - Vonn a été la première à s'élancer pour la descente du combiné

01:59
0
0