Il y avait Katharina Liensberger et les autres. Moins attendue que Petra Vlhova et Mikaela Shiffrin en slalom en raison de son palmarès vierge dans la discipline, l’Autrichienne a décroché son premier succès au meilleur des moments en s’offrant ce samedi le titre mondial à Cortina d’Ampezzo. Vainqueur des deux manches, en créant des écarts abyssaux, celle qui était déjà championne du monde de parallèle a devancé Vlhova (+ 1’’00) et Shiffrin (+ 1’’98), qui doit donc céder sa couronne pour la première fois. Placée à l’issue de la première manche, Nastasia Noens échoue aux portes du top 10.
Et dire qu’elle n’avait encore jamais gagné il y a deux jours… Son succès sur le parallèle, le tout premier de sa carrière, l’a complètement libérée. Toujours sur le podium en slalom cette saison, Katharina Liensberger faisait office de principale adversaire du duo Vlhova-Shiffrin et la voir battre la Slovaque et l’Américaine n’est pas si surprenant que cela mais c’est surtout la manière qui a impressionné, en première comme en deuxième manche. En tête à l’issue du tracé initial, la skieuse de Rankweil en a remis une couche lors de la seconde, en signant un récital. Parfaitement équilibrée, très directe tout en restant bien juste sous le piquet, Liensberger a fait parler la légèreté de ses appuis pour écraser la concurrence et s’offrir le 2e titre mondial de sa carrière, quelques jours après celui acquis en parallèle.
Mondiaux
De Val d'Isère 2016 aux Mondiaux 2021 : "L'abandon n'a jamais été une option" pour Faivre
06/03/2021 À 10:04

4 médailles en 4 courses pour Shiffrin

Voir Petra Vlhova à 1’’00 et, surtout, Mikaela Shiffrin à 1’’98 est plus qu’une incongruité, c’est un exploit monumental jamais vu jusqu’ici. Pourtant, la Slovaque est loin de s’être raté sur ce slalom, même si ses appuis puissants ne se sont pas montrés aussi efficaces que ceux de l’Autrichienne sur la neige molle de Cortina. La meilleure slalomeuse de l’hiver doit donc se contenter d’une nouvelle médaille d’argent, comme sur le combiné. L’Américaine, quadruple tenante du titre, avait perdu toute chance dès le premier tracé sur lequel elle était passé au travers mais elle gratte malgré tout une 4e médaille - en quatre courses - dans ces Mondiaux, après l’or en combiné, l’argent en géant et le bronze, déjà, en Super-G.
Troisième à l’issue de la première manche, Wendy Holdener aurait pu priver Shiffrin de la 3e place mais la Suissesse a vu ses espoirs de médaille s’envoler après une erreur sur le bas de parcours qui la condamne à la pire place (4e). Placée (9e) au terme d’un excellent premier run, Nastasia Noens pouvait elle aussi rêver en grand mais la Française est passée à côté de sa deuxième manche (16e temps) et a été éjectée du top 10 (11e). Une petite déception toute relative puisqu’il s’agit de son meilleur résultat de l’hiver. La remontée du jour est venue de la Slovène Andreja Slokar, passée de la 17e à une exceptionnelle 5e place (+ 2’’67). Mais l’exploit, lui, c’est bien Liensberger qui l’a réussi.
Mondiaux
Du briefing à l'émotion de La Marseillaise : Les dessous du titre mondial de Faivre sur le géant
06/03/2021 À 09:48
Mondiaux
Faivre : "Quand je suis arrivé à Cortina, je ne me suis pas dit : '"Il y a un goût de médailles'"
05/03/2021 À 16:31