C'est le grand jour pour Corinne Suter ! Après sa deuxième place lors du super-G jeudi, la Suissesse a remporté son premier titre de championne du monde lors de la descente de Cortina ce samedi. Elle devance la surprise Kira Weidle (2e, +0"20) et Lara Gut (3e, +0"37) qui signe elle aussi sa deuxième médaille en trois jours. En l'absence de Sofia Goggia, blessée, les Italiennes ont déçu. Les Françaises sont loin.

La descente parfaite pour le jour de gloire de Suter

Mondiaux
De Val d'Isère 2016 aux Mondiaux 2021 : "L'abandon n'a jamais été une option" pour Faivre
HIER À 10:04
Sous un grand soleil et par un froid glacial, la descente de Cortina nous a offert un superbe spectacle ce jeudi avec un remarquable niveau moyen parmi les skieuses. En l'absence de l'archi-favorite Sofia Goggia, les écarts ont été très serrés et elles étaient une dizaine à être à moins de deux dixièmes au dernier intermédiaire. Dans cette bataille pour les centièmes, c'est la Suissesse Corinne Suter qui a su tirer son épingle du jeu. Propre de haut en bas et directe sur les trajectoires, Suter a parfaitement réussi son dernier secteur pour s'offrir son premier titre de championne du monde.

Gut était proche d'un fabuleux doublé

Elle a également profité de la grosse erreur de Lara Gut (3e, +0"37) sur le haut. Gut paraissait intrinsèquement la plus rapide aujourd'hui, mais une erreur de trajectoire évitable après le deuxième intermédiaire lui a coûté cher. Elle signe tout de même sa deuxième médaille en trois jours.Les Suissesses ont dominé les épreuves de vitesse alors que Michelle Gisin a terminé à une superbe 5e place à 50 centièmes.
Entre les deux Helvètes, l'Allemande Kira Weidle a surpris tout le monde en prenant la deuxième place à 20 centièmes. L'Allemande n'avait que deux troisième places à son actif en Coupe du Monde avant ces Mondiaux, mais elle a su garder des trajectoires hautes et des appuis légers pour conserver toute sa vitesse sur le bas.
Course réussie donc pour les clans allemand et suisse, mais pour les autres, c'est la soupe à la grimace. La meilleure Italienne, Elena Curtoni, ne s'est classée que 8ème à 83 centièmes. A domicile, les Transalpines n'ont aucune médaille en vitesse malgré de bonnes performances cette saison. Le bilan est sombre pour l'équipe de France aussi. Après la déception du Super-G, Laura Gauché est 20e à 2"14, et Tiffany Gauthier est 22e à 2"34.
Mondiaux
Du briefing à l'émotion de La Marseillaise : Les dessous du titre mondial de Faivre sur le géant
HIER À 09:48
Mondiaux
Faivre : "Quand je suis arrivé à Cortina, je ne me suis pas dit : '"Il y a un goût de médailles'"
05/03/2021 À 16:31