Mikaela Shiffrin veut agrandir sa collection de médailles olympiques. Déjà triple médaillée et double championne olympique (slalom en 2014 et géant en 2018), la championne américaine espère s'aligner sur cinq disciplines individuelles sur le domaine de Yanqing. Médaillable sur la descente, le super-G, le géant, le slalom et le combiné, Shiffrin a les moyens de réussir une moisson historique à 26 ans.
Pékin 2022
"Trois médailles sans Pinturault ni Worley, c'est un bon résultat" : le bilan du ski alpin à Pékin
20/02/2022 À 14:37
"Il existe de nombreux facteurs que je ne contrôle pas, encore plus que sur une Coupe du monde classique. Ce sont de nombreuses pièces, mouvantes, à assembler. Donc il est impossible de réussir deux semaines parfaites aux JO", a estimé la championne dans un document audio envoyé samedi aux médias. "Il y aura de la déception si je repars d'ici sans aucune médaille", a-t-elle admis.

Pas de vasque mais la flamme olympique hissée dans un gros flocon : revivez le moment fatidique

Shiffrin devra gagner sa place en descente

Mikaela Shiffrin débute sa quête olympique lundi avec le géant, dont elle est tenante du titre. La leader du classement général de la Coupe du monde 2021-2022 a quand même joué la prudence avant d'entamer ses troisièmes Jeux Olympiques d'hiver. Selon elle, il est "impossible de réussir deux semaines parfaites aux JO".
Pour le moment, hors de question de s'imposer un programme précis. Shiffrin va s'adapter et faire au jour le jour. "L'interrogation principale concerne la descente", dit-elle, où les entraînements "serviront de sélections, car il y a plus de quatre filles (américaines) qui peuvent être rapides."

Le vent l'inquiète

Quand au parallèle par équipes, dernière épreuve des Jeux en ski alpin, la skieuse de 26 ans n'a pas semblé plus emballée que ça par cette compétition. "C'est une possibilité. Mais je ne me sens pas obligée de m'y aligner", a-t-elle prévenu.
La skieuse aux 73 victoires en Coupe du monde a aussi commenté la présence importante du vent, l'une des inquiétudes des sportifs sur le domaine aride de Yanqing : "Il faut s'attendre à subir une rafale même si on a tout bien fait jusque-là".
https://i.eurosport.com/2022/02/04/3303768.jpg
Pékin 2022
Frasse Sombet : "On a donné le maximum, on ne peut pas avoir de regrets"
20/02/2022 À 08:46
Pékin 2022
"Aujourd’hui est mon meilleur souvenir" : Shiffrin, fanny mais pas abattue
20/02/2022 À 07:56