Mikaela Shiffrin n'abdique pas. L'Américaine, en difficulté sur ces Jeux de Pékin, a assuré vouloir prendre part à la descente, à l'issue du premier entraînement officiel disputé samedi. "Je n'ai pas encore définitivement décidé. J'adorerais disputer la descente, l'entraînement du jour m'a fait faire un pas dans cette direction", a indiqué Shiffrin en zone mixte.

Shiffrin a passé plus de cinq portes mais est restée à distance

Pékin 2022
"Trois médailles sans Pinturault ni Worley, c'est un bon résultat" : le bilan du ski alpin à Pékin
20/02/2022 À 14:37
L'Américaine, l'une des plus grandes skieuses de tous les temps (championne olympique de slalom en 2014 et de géant en 2018), a complètement raté le début de ses Jeux Olympiques avec deux sorties de piste en géant et en slalom, puis une 9e place sur le Super-G vendredi. Elle devrait donc prendre part à la descente mardi, pas sa spécialité, puis au combiné deux jours plus tard où elle fait partie des favorites.

Shiffrin n'a plus de pression

"On verra comment les choses évoluent ces jours-ci, il y a des sections de cette piste où les vraies spécialistes de vitesse vont exceller et s'améliorer jour après jour, a-t-elle ajouté après sa découverte de l'inédite piste "The Rock". Moi je ne sais pas encore où et comment je peux m'améliorer. Mais je me suis sentie solide sur les skis."

Goggia, un petit miracle et un énorme soulagement : revivez l'entraînement de l'Italienne

A propos de ses deux sorties de piste, très inattendues pour cette skieuse habituellement implacable, l'Américaine de 26 ans a estimé qu'elles lui ont "en quelque sorte enlevé de la pression, puisqu'il est difficile de faire pire d'un point de vue sportif."
Pékin 2022
Frasse Sombet : "On a donné le maximum, on ne peut pas avoir de regrets"
20/02/2022 À 08:46
Pékin 2022
"Aujourd’hui est mon meilleur souvenir" : Shiffrin, fanny mais pas abattue
20/02/2022 À 07:56