Getty Images

Pinturault et Hirscher vont se disputer l'or du combiné

Pinturault et Hirscher vont bien se disputer l'or

Le 13/02/2018 à 05:11Mis à jour Le 13/02/2018 à 05:48

JO PYEONGCHANG 2018 - Si Thomas Dressen a signé le meilleur chrono de la descente raccourcie du combiné, mardi, juste devant Aksel Lund Svindal (+0"07), Alexis Pinturault s'est idéalement placé avant la manche de slalom (7h). Le Français, 10e à 1"04 de l'Allemand, a devancé son rival Marcel Hirscher (12e à 1"32). Victor Muffat-Jeandet a arraché sa place dans le top 30 de justesse.

Alexis Pinturault peut légitimement croire au titre olympique en combiné. Appliqué et convaincant, le Français s'est idéalement placé à l'issue de la descente sur la piste de Jeongseon. Le skieur de Courchevel a signé le 10e temps provisoire à 1"04 de l'Allemand Thomas Dressen. Très bon lui aussi, Marcel Hirscher a terminé juste derrière le Français, 12e à 1"32. Les deux hommes se disputeront l'or lors de la manche de slalom prévue à 7h (heure française). Comme prévu.

En raison du vent qui souffle en rafales depuis trois jours, la descente a été rabotée de 200m de dénivelé et raccourcie d'un peu moins de 20 secondes. Sur ce sprint sans grandes difficultés et contournant les sauts, c'est le dossard 1 qui s'est montré le plus rapide. En 1'19"24, Dressen, héros de la descente de Kitzbühel il y a quelques semaines, a devancé Aksel Lund Svindal (+0"07), Matthias Mayer (+0"13) et Kjetil Jansrud (+0"27). Les Italiens Christof Innerhofer (5e à 0"53) et Peter Fill (6e à 0"68) sont en embuscade eux-aussi. Et joueront une place sur le podium assurément.

Vidéo - Un drame familial, le point de départ de l'ascension de Dressen

01:35

Muffat-Jeandet a eu très chaud

Parti avec le dossard 7, Pinturault a bien géré son effort. A l'arrivée, le vainqueur du combiné de Bormio cet hiver, s'est montré satisfait par sa performance : "Ce n'était pas évident, il fallait changer les lignes à cause du vent, a-t-il déclaré au micro de France 2. Mais mon run a été plutôt bon, je suis trois dixièmes devant Marcel. Comme d'habitude, tout va se jouer dans le slalom. J'ai réussi à faire une bonne descente, bien placée. Le vent m'a gêné, surtout à la section du milieu où j'ai pris du vent de côté. On s'y attendait, quand ça arrive on essaye d'être plus profilé." Et d'ajouter : "C'est surtout sur la manche de slalom qu'il faudra essayer d'envoyer, de s'amuser et on verra ce que ça donnera quand on passera la ligne. Ça sera un beau match."

Si Hirscher, beaucoup plus à l'aise que lors des entraînements, accuse 0"28 de retard sur "Pintu", son compatriote Marco Schwarz aura lui aussi une belle carte à jouer entre les piquets serrés. L'Autrichien a signé le 19e temps à 0"70 du Français.

Les trois autres Tricolores ont obtenu le droit de disputer le slalom. Si Maxence Muzaton (14e à 1"34) et Thomas Mermillod Blondin (17e à 1"65) ont été sérieux, Victor Muffat-Jeandet a quelque peu déçu. Le vainqueur du combiné de Wengen en janvier a accroché le top 30 de justesse pour se classer 29e (+2"33). Il lui faudra signer un exploit en slalom s'il veut monter sur son premier podium olympique. Un slalom (7h) qui sera raccourci également dans un souci d'équité et qui comptera 10 portes de moins que prévu.

0
0
Nouvelles vidéos