Getty Images

Worley, Shiffrin, Rebensburg : faites vos jeux !

Worley, Shiffrin, Rebensburg : faites vos jeux !

Le 14/02/2018 à 17:45

JO PYEONGCHANG 2018 - Tessa Worley, Mikaela Shiffrin et Viktoria Rebensburg semblent les mieux armées pour succéder à Tina Maze au palmarès des JO en géant. La Française, championne du monde en titre, a montré qu'elle avait fait des courses d'un jour une spécialité.

"Le géant est l'épreuve la plus relevée chez les dames." Difficile de contredire l'Allemande Viktoria Rebensburg. Dans la nuit de mercredi à jeudi (1re manche à 2h15, seconde à 5h45), la piste de Yongpyong s'apprête à accueillir le géant dames, prévu initialement lundi mais reporté en raison du vent, et de facto, un grand moment du programme du ski alpin de ces JO d'hiver 2018. Le tracé coréen mettra en scène la meilleure chance de médaille pour l'équipe de France. Mais la mission ne s'annonce pas de tout repos pour Tessa Worley qui devra se défaire d'une concurrence aux dents longues et aux carres affûtées.

Outre Rebensburg, titrée à Vancouver il y a huit ans, Mikaela Shiffrin s'avance aussi comme l'une des grandes rivales de la Bornandine. A Pyeongchang, l'Américaine de 22 ans s'est fixée des objectifs élevés : remporter quatre médailles d'or. Rien que ça. Une seule suffira au bonheur de Worley, double championne du monde de la spécialité (2013, 2017) et lauréate du petit globe l'hiver dernier. Etre prête le jour J, la Française sait faire. "A Saint-Moritz (NDLR : lors des derniers Mondiaux), j'ai su gérer la pression. Il faut savoir se recentrer un petit peu sur soi, avance-t-elle. Je suis là aussi pour moi, pour me faire une grosse sensation, une grosse course. Peut-être qu'il y a toute une nation qui attend derrière, mais ce n'est pas quelque chose dont je me nourris. Au contraire."

Mikaela Shiffrin

Mikaela ShiffrinGetty Images

" Ça peut être une course très ouverte. Ça va être plutôt sympa"

A 28 ans, Worley vit ses plus belles années sur le circuit. Depuis sa première victoire en Coupe du monde, à Aspen en 2008, onze autres ont suivi. Dont une cette saison, à Lenzerheide, lors du dernier géant avant de s'envoler pour la Corée du Sud. La pression ? Très peu pour elle. "Pour le moment ça va : j'arrive, je m'adapte, je m'acclimate au lieu, à l'événement, ça ne sert à rien de faire monter trop la pression, juge-t-elle. Je sais qu'elle sera présente. Alors je travaille avec et j'essaie de faire en sorte qu'elle ne soit pas trop pesante et que j'arrive à me lâcher complètement en course."

Cette saison, la Bornandine (la skieuse du Grand-Bornand), toujours bien placée à l’arrivée, a parfois manqué de régularité sur les skis. Deuxième à Sölden, à Courchevel et Kranjska Gora, Worley, qui n'a jamais fait moins bien que 6e (à Killington et Kronplatz) a pris la mauvaise habitude de gérer ses premières manches avant de lâcher les chevaux lors du passage final. Ce lundi, ça ne pardonnera pas. Sur le tracé inédit de Yongpyong, elle compte sur son expérience des grands rendez-vous pour montrer son meilleur visage. "Ça ne me dérange pas d'arriver sur une piste qu'on n'a pas pratiquée et de faire une course comme ça, s'amuse celle qui avait raté les JO de Sotchi après s'être rompu le ligament croisé du genou droit en décembre 2013 lors d'un slalom à Courchevel.

"Ça peut être une course très ouverte. Ça va être plutôt sympa, je pense, explique Worley, 16e à Vancouver en 2010 pour son unique essai olympique. Il y a beaucoup de filles qui sont capables de monter sur le podium en géant". Pour y parvenir, la Française pense répéter la recette qui lui a réussi jusque-là : "Être assez simple dans ce que je fais. C'est vraiment comme ça que j'arrive à être la plus performante, et puis d'être concentrée dans les moments où il faut vraiment. Faire mon ski, en quelque sorte." Ce n’est pas plus compliqué que cela.

Géant 2017-2018 Tessa Worley Viktoria Rebensburg Mikaela Shiffrin
Sölden (AUT) 2e 1re 5e
Killington (USA) 6e 1re 2e
Courchevel (FRA) 2e 14e 1re
Lienz (AUT) 4e 2e 3e
Kranjska Gora (SLO) 2e 11e 1re
Kronplatz (ITA) 6e 1re abandon (1re manche)
Lenzerheide (SUI) 1re 2e 7e
0
0
Nouvelles vidéos