Getty Images

Roi du slalom, Marcel Hirscher égale Hermann Maier avec une 54e victoire

Avec un 54e triomphe, la légende Hirscher en égale une autre

Le 23/01/2018 à 21:47Mis à jour Le 24/01/2018 à 00:01

COUPE DU MONDE – Marcel Hirscher a remporté le slalom de Schladming, disputé en nocturne, ce mardi. C'est la 54e victoire de l'Autrichien, en Coupe du monde, soit autant que la légende Hermann Maier. En Autriche, Hirscher a devancé le Norvégien Henrik Kristoffersen et le Suisse Daniel Yule. Nouvel exploit de Clément Noël, superbe 6e. L'Avalin a probablement sécurisé son billet olympique.

Marcel Hirscher a fait exploser Schladming. Ce mardi, Marcel Hirscher, vainqueur logique du slalom nocturne de Schladming, a inscrit son nom une 54e fois au palmarès d'une épreuve de Coupe du monde. Soit autant qu'un certain Hermann Maier. Devant eux, il n'en reste plus qu'un : Ingemar Stenmark et ses 86 succès. Monstrueux...

A l'issue des deux manches, Hirscher a devancé son grand rival, le Norvégien Henrik Kristoffersen, et le Suisse Daniel Yule. Si le premier a terminé à 0"39 de l'ogre autrichien, il s'est aussi plaint, juste après son arrivée, d'avoir été gêné pendant son run final. La cause ? Des "supporters" en bord de piste lui ont lancé de la neige pour le perturber. Une attitude qui n'avait rien de fair-play et qui l'a peut-être un peu déconcentré mais qui n'a pas eu de réelles conséquences sur le passage du récent vainqueur du slalom de Kitzbühel. Comme dimanche dernier, Daniel Yule a complété ce podium royal. Le Suisse a accusé un retard de... 2"13 sur le héros du jour. 2"13 !

Avec ce nouveau triomphe, le 9e de l'hiver, Hirscher prend ses aises au classement de la spécialité. Voilà Kristoffersen relégué à 119 points. Et quand on sait qu'il ne reste que deux épreuves entre les piquets serrés... Au général, ce sont désormais 174 unités qui séparent les deux mutants du ski mondial.

Grange ou Lizeroux en Corée du Sud ?

Et les Français dans tout ça ? Comme à Kitzbühel, il y a eu de très belles choses. Et comme sur la Ganslern, il y en a eu de moins jolies. Dans les satisfactions vespérales, Clément Noël a de nouveau frappé très fort. Huitième dimanche, le skieur de Val d'Isère a, cette fois-ci, fait mieux. Sixième (+2"43) sur la Planai, l'Avalin, 2e temps de la seconde manche, a (très) probablement validé son billet olympique. L'accompagneront, à coup sûr, Victor Muffat-Jeandet, très bon 9e (+2"97) et Alexis Pinturault, de nouveau décevant (21e à 4"68). Reste à connaître le nom du dernier qualifié.

Sauf retournement de situation, tout se jouera entre Julien Lizeroux (25e à... 23"30), qui a commis l'irréparable en seconde manche, après une mise en action canon, et Jean-Baptiste Grange, qui a terminé pour la 7e fois en autant de slalom dans les points (16e à 3"72). Premier élément de réponse jeudi, avec une première liste communiquée par la FFS. La seconde est programmée pour samedi.

0
0