A force de persévérance, Veronika Velez Zuzulova a atteint son graal. A 28 ans, elle avait jusque-là signé 13 podiums mais encore jamais de victoire. C’est arrivé ce samedi lors du slalom de Semmering. Deuxième après la première manche à 55 centièmes de Tina Maze, elle a profité de la contre-performance de cette dernière, 21e temps du second tracé. La Slovaque a conservé 10 centièmes d’avance sur Kathrin Zettel, déchaînée devant son public. L’Autrichienne a été le plus rapide du second exercice de la journée. Côté français, seule Anne-Sophie Barthet a marqué des points.
Tina Maze est probablement la plus frustrée du jour, après une manche où elle n’a pas su préserver son avantage. Ce n’est pas la première fois pour celle qui n’a gagné qu’une seule fois entre les piquets dans sa carrière, à Lenzerheide en mars 2011. Parmi ses cinq victoires cette saison, quatre l’ont été en géant et une en super combiné. En slalom, elle totalise désormais trois troisièmes places et une quatrième. Mais sur le plan comptable, la journée est finalement positive pour Maze. Elle a profité de la sortie de piste de la jeune Américaine Mikaela Shiffrin pour prendre les commandes du classement de la spécialité. Au général de la Coupe du monde, elle augmente son avance sur Maria Hoefl-Riesch (quatrième samedi) à 427 points. Et Lindsey Vonn est désormais à 745 unités. L’autre bonne opération est signée Zettel, qui conforte sa troisième place à 577 points.
Déroute française
Semmering
Première victoire pour Velez Zuzulova
29/12/2012 À 17:55
Tessa Worley est elle toujours neuvième de ce classement général après son podium en géant. Elle n’a pas réussi à marquer des points en slalom après sa 33e place lors de la première manche. L'apprentissage continue. "J'étais un peu cramée, a-t-elle avoué. En slalom, j'essaie de trouver certaines choses, de partir sur du ski juste techniquement.Avec la fatigue, on oublie de forcer au bon moment, et c'est dur de rattraper quand on n'a pas trop de jambes."
Seule Anne-Sophie Barthet s’est hissée parmi les 30 (21e). Comme Sandrine Aubert et Anémone Marmottan, Nastasia Noens a chuté dès le premier tracé. La Niçoise reste tout de même optimiste. "Il y avait tout, la neige est vraiment bien, mais bon, je suis partie à la faute, a-t-elle déclaré. Je préfère me dire que j'ai tout donné. Je crois que dans l'intention c'était pas trop mal, de toutes façons, c'est comme ça que je veux partir. Ça ne me décourage pas du tout, car le ski est en train de revenir". Elle ne sera toutefois plus dans les 15 premiers dossards à partir de la prochaine course.
Semmering
Noens : "Ça ne me décourage pas du tout"
29/12/2012 À 18:40